Le site de l’association des victimes d’Air Madrid en France

23 janvier 2012

Bonne nouvelle ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 8:29

Voici le commentaire que vient de nous transmettre M. Carlos Gonzales :

 

C’EST PRESQUE FINI !! NOUS ALLONS ETRE REMBOURSES

Bonjour,

Le journal espagnol El Pais et le site web de http://administracionconcursal.airmadrid.com/ le confirment: la 5e chambre commerciale de la Cour de Madrid vient d’approuver définitivement la proposition d’accord entre les créanciers et la compagnie. Les créanciers représentant plus de 77% des passifs de l’entreprise ayant accepté la proposition de remboursement échelonné, le juge a tout naturellement accédé depuis le 10 janvier 2012, dans une sentence n°3/12, à que les montants soient remboursés aux voyageurs.

Ceci veut dire clairement, que, à partir du 10 janvier 2012 s’ouvre la période de remboursement intégral des montants payés par les voyageurs qui n’ont pas pu voler avec Airmadrid (à l’exclusion de ceux qui ont pris des vols affrétés par le Ministère du Fomento espagnol et ceux qui ont volé avec d’autres compagnies en utilisant le billet d’Airmadrid). Deux façons de remboursement sont offertes aux victimes:
1. Par virement, dans ce cas il faut informer la compagnie (numéro de téléphone non communiqué encore), le virement interviendra au plus tard le 7 janvier 2013, mais certains indices laissent penser qu’il aura lieu avant le 31 décembre 2012.
2. En espèces, après avoir récupéré personnellement un bon valable jusqu’au 7 janvier 2013 dans le siège de l’entreprise à San Sebastian de los Reyes (comme d’habitude, la procédure prends du temps à ce mettre au point)

Il faut préciser 3 choses ici:
– La première c’est que vous pouvez être remboursé que si vous êtes sur la liste des créanciers (avez vous envoyé un document par courrier à la Cour de Madrid ou avez vous fait une démarche d’inscription sur internet?)
– La deuxième, c’est que le remboursement est désormais imminent et obligatoire pour la compagnie, car c’est une décision de justice qui lui ordonne de rembourser.
– La troisième, c’est qu’il y a une désorganisation incroyable autour des remboursements, ils ne se sont pas préparés à ça et voila qu’ils sont débordés. Bien heureusement ces types ont eu l’idée de créer il y a quelques heures (nous sommes le 23 janvier 2012 il est 18h05 GMT) un site dédié exclusivement aux remboursements concurso.airmadrid.com

Voila pour l’info, j’espère que cela vous donnera le sourire. Avant de vous quitter je signale pour les personnes sérieuses et vraiment intéressés que je suis conseiller juridique bilingue français-espagnol, connaissant bien évidemment les ficelles de ce type d’affaires si vous souhaitez me contacter (uniquement professionnellement ) : educandes@mixmail.com

Bien à vous,

M. Carlos Gonzales

 

Tout d’abord un grand merci à M. Carlos Gonzales de nous avoir transmis cette information qui si elle se révélait vraie serait effectivement et une immense surprise et très bonne nouvelle presque 10 ans après.

Si vous suivez les procédures expliquées ci-dessus, soyez assez aimables pour nous signaler tout dysfonctionnement ou biensûr tout remboursement…

Espérons…

17 avril 2010

Un nuage de cendre et la Commission Européenne oublie une fois de plus Air Madrid, Air Comet, etc.

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 9:25

Depuis quelques jours des centaines de milliers de voyageurs sont bloqués dans le monde entier, certains en étant réduits à dormir sur les moquettes (pas si épaisses que cela…) des aéroports internationaux par la « faute » d’un volcan Islandais. Enfin c’est ce que certaines compagnies aériennes, certains tour-opérateurs ou autres organismes professionnels tentent de nous faire croire. Parce que si la pagaille qui résulte de cette catastrophe naturelle est bien compréhensible, l’inégalité, une fois de plus, des malheureux passagers selon qu’ils voyagent sur telle ou telle compagnie, avec tel ou tel tarif est une fois de plus le résultat des carences de la loi de beaucoup de pays comme des règlements européens. Nous, victimes d’Air Madrid en savons quelque chose…

Pendant ce temps-là, la Commission Européenne crie victoire : « Les Européens ont les droits les plus importants au monde. Ils doivent les revendiquer, même dans des circonstances exceptionnelles comme celles-ci », a déclaré sans rire Helen Kearns, la porte-parole du commissaire aux Transports Siim Kallas. Mais le sens de l’humour de la Commission Européenne ne s’arrête pas là puisque cette porte-parole ajoute : « Nous encourageons les gens à se battre pour leurs droits et, s’ils n’obtiennent pas gain de cause, à porter plainte ».

Nous les avons attendu et nous les attendons toujours les « encouragements » de la Commission Européenne quand nous étions bloqués dans toute l’Amérique Latine à la suite de la faillite crapuleuse d’Air Madrid. De même que nous attendons toujours, pour que les droits des Européens soient vraiment « les plus importants du monde » que la Commission Européenne oblige les compagnies aériennes à mieux prévoir les impondérables de leur métier, que cela soit une faillite ou un nuage de cendre en créant un fond de garantie commun aussi bien aux compagnies régulières ou nationales qu’aux compagnie « low cost » ou charter.

Enfin cet appel à porter plainte est d’autant plus risible que dans la majorité des cas cela ne sera que pure perte de temps et d’argent. Il n’y a que la Commission Européenne pour imaginer qu’un passager qui a payé 50 ou 100 euros un Paris Dublin sur une compagnie « low cost » va engager un avocat et dépenser plusieurs milliers d’euros pour se faire rembourser. Parce que là aussi il nous manque un outil, une arme dont on attend toujours qu’elle soit un jour votée en France : les « class actions » ou recours collectifs

En attendant, nous les victimes d’Air Madrid souhaitons bon courage aux passagers bloqués…

25 décembre 2009

Et voilà, c’est reparti !

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 6:52

Nous vous en parlions il y a quelques mois de la compagnie Air Comet… la bien nommé ! Nous vous avions signalé les doutes qui commençaient à s’exprimer dans la presse et sur les sites spécialisés dans le tourisme… Et voilà, une nouvelle « affaire Air Madrid » qui vient de clouer au sol comme le refrain d’une mauvaise chanson des milliers de passagers en Europe ou en Amérique Latine. Plus aucun vol. Même le site de la compagnie a été fermé sans un mot d’explications ou d’excuses !

Le gouvernement espagnol vient de débloquer 9 millions d’euros pour tenter de rapatrier les malheureux passagers. Le gouvernement équatorien pense porter plainte pour escroquerie contre les dirigeants d’Air Comet. En France, des réactions des autorités ? Silence radio complet. Du côté de l’Europe, du Commissaire européen aux transports ou celui qui est en charge de la consommation… Même silence.

Pourtant, il y a encore quelques jours, les agences de voyages en ligne continuaient de vendre sans vergogne des billets de la compagnie Air Comet alors que ses employés n’étaient plus payés depuis 8 mois ! Comme dans « l’affaire Air Madrid », les responsables et autres syndicats d’agences de voyages nous expliquerons qu’ils n’étaient pas au courant ! Sourds, aveugles, idiots, escrocs… Un jour peut-être la justice tranchera.

Alors que pouvez vous faire si vous tomber sur ce site et que vous êtes victimes à votre tour de l’absence de réglementation permettant aux passagers achetant « un vol sec » (c’est-à-dire sans l’achat d’autres prestations que le vol comme une chambre d’hôtel ou un séjour complet… Dans ce cas, la loi française vous protège et vous devez être intégralement remboursés) à une compagnie aérienne qui vient de faire faillite ?

Tout d’abord, vous pouvez lire sur ce site l’historique d’Air Madrid, c’est-à-dire notre histoire. Vous n’y trouverez rien de très réjouissant. Vous verrez par exemple que si vous avez acheté votre billet via un site de vente en ligne étranger en particulier espagnol comme « Terminal A « , vos chances de remboursement sont quasi nulles. Pire encore, le « dialogue » avec ces gens vous sera compliqué, voire impossible. Vous y verrez que quelques agences de voyages ont remboursé une partie ou la totalité des billets, ce dernier cas étant rare. Tout va dépendre de la date d’achat de votre billet… Vous verrez aussi qu’une des première démarche à faire est de déposer un dossier complet auprès de votre Tribunal d’Instance, celui le plus proche de votre domicile.

Une fois rassasiés et/ou déprimés par la lecture de nos pages, notre principal conseil sera de tout faire pour que l’on vous entende en espérant que l’on vous écoute. Tout d’abord contactez les radios et les télévisions (les émissions spécialisées dans la consommation sont nombreuses…), les journaux, les sites d’infos sur Internet. N’oubliez pas aussi les associations de consommateurs qui pourraient enfin se réveiller sur ce sujet. Enfin contactez vos élus, le ministre du Transport, Dominique Busserau, la Commission Européenne, etc.

Que devez-vous, que devons-nous réclamer ? Une loi au niveau français et mieux encore une réglementation européenne qui lève le trouble sur l’interprétation que font les agences de voyages en ligne sur l’achat d’un vol sec et permette ainsi de les responsabiliser. Il faut aussi qu’enfin les agences de voyages et les compagnies aériennes acceptent de mettre en place un fond de garantie qui évite aux malheureux passagers de se retrouver coincés obligeant dans le meilleur des cas leur gouvernement à les rapatrier ce que le gouvernement espagnol est entrain de faire une nouvelle fois alors que le gouvernement français dans le cas de « l’Affaire d’Air Madrid » a, à l’époque, refusé.

Voilà. Que vous dire de plus, si ce n’est « bon courage » et « bonne chance »…

1 juillet 2009

Vont-ils finir par bouger ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 10:02

Vous êtes nombreux à continuer de lire et de participer à ce site même s’il n’est pas toujours actualisé… et cela faute de temps de celles et ceux qui devraient s’en occuper !

Nous tenons tout d’abord à décevoir certaines agences de voyages très célèbres qui font régulièrement pression sur les certains contributeurs comme sur nous-mêmes. Plusieurs auteurs de commentaires ont ainsi reçu des demandes et parfois des menaces pour qu’ils retirent leurs propos ! Nous avons aussi reçu il y a quelques semaines, un mystérieux mail d’une gendarmerie de l’est de la France prétextant une « enquête criminelle » pour nous demander nos coordonnées exactes ! Nous n’avons bien évidement pas l’intention de donner suite à ce type de demandes comme nous n’avons pas non plus l’intention de fermer ce blog parce qu’il donne des informations précieuses aux victimes d’une escroquerie quasi légale faute d’une volonté du gouvernement français comme des autorités européenne de réguler la vente des billets d’avion en ligne.

Du côté des remboursements, très rares sont ceux qui ont été entièrement remboursés et cela parfois avec « un accord de confidentialité » histoire d’éviter que d’autres clients de la même agence de voyages ne soient mis au courant ! D’autres ont touché 51% du prix de leur billet, d’autres un peu plus, mais nous sommes encore très nombreux à ne plus rien espérer… en particuliers ceux ayant acheté non pas directement par le biais du site www.airmadrid.com contrairement à ce que certains voudraient nous laisser croire mais par l’intermédiaire de la société Aviareps qui était la représentante en France de cette compagnie presque fantôme !

Et aujourd’hui alors, que pouvons nous espérer d’autre que notre remboursement ? Tout simplement que le gouvernement français et les autorités européennes, pour lesquelles beaucoup d’entres nous ne se sont pas déplacés lors du dernier scrutin, finissent par comprendre qu’il faut mettre de l’ordre dans des pratiques particulièrement scandaleuses.

C’est peut-être (et surtout malheureusement) « grâce » aux derniers événements que les choses pourraient bouger, et cela en étant optimistes. Le terrible accident de l’Airbus de la compagnie Yemenia (ou « Yemen Airways ») pourraient enfin faire prendre conscience à ceux qui nous gouvernent que dans le secteur aérien beaucoup jouent avec l’argent et parfois aussi avec la vie des passagers en utilisant les frontières qui leur permettent d’abolir certaines règles élémentaires.

Air Madrid – Yemenia même combat ? Peut-être. Tenez, quelques exemples : peut-être pensez-vous que les billets de cette compagnie se vendaient dans quelques agences plus ou moins clandestines installées dans des arrières boutiques de quartiers populaires ? Alors cherchez vite via Internet (avant qu’ils ne les retirent !) des vols pour Moroni sur cette compagnie Yemenia et vous tomberez sur de grands sites d’agences de voyage en lignes européennes ! Un autre « détail » ? Regardez le site de la société Aviareps, cette même société qui représentait la « compagnie » Air Madrid en France. Vous tomberez sur ce communiqué: « Yemenia (Yemen Airways) chooses AVIANET for the handling of its CRS connectivity in 17 locations worldwide ».

Peut-être qu’un jour Dominique Bussereau, Secrétaire d’état aux transports, ou Hervé Novelli, secrétaire d’état chargé du commerce ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet en charge de l’économie numérique « tomberont » sur notre site et se diront que vraiment, s’en est assez de cette farce parfois tragique…

25 février 2009

Du nouveau ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 8:10

Voici enfin quelques nouvelles dans ce blog qui a du mal depuis quelques mois à proposer des informations fraiches !

Mais heureusement, Jean-Jacques Berrou, qui réponds souvent à vos commentaires nous donne les derniers rebondissent dans ce scandale Air Madrid :

Ce n’est sans doute pas un scoop, mais Air Madrid, ou ce qu’il en reste c’est-à-dire ses liquidateurs avec leurs avocats (bénévoles ?- soyons sérieux !) ne se sont pas pourvus en cassation. L’IATA a eu le feu vert de la Justice française le 19 janvier dernier pour « dispatcher  » les fonds qu’elle détenait… On a promis 51 % du coût du billet…

Ces fonds vont d’abord aller aux agences de voyages, comme ces dernières avaient déjà perçu leur commission « à l’aller » on peut (peut être naïvement… ) penser qu’elles ne l’auront pas au retour. Reste à savoir si ces remboursements concerneront uniquement les billets non volés achetés en novembre et décembre comme initialement prévu ou aussi les autres billets…

Si j’étais autorisé à émettre un avis, et rien qu’un avis, pour les billets achetés en novembre et décembre sans doute 51 % (sauf Nouvelles Frontières, les grands perdants puisqu’ils avaient en effet payé directement Air Madrid… ) pour les autres billets rien n’est moins sûr !

Bon courage à ceux qui attendent !

Jean Jacques BERROU

15 août 2008

Air Comet… Suite.

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 11:33

Il y a 10 jours, nous vous parlions d’Air Comet (voir ci-dessous) et les premières victimes de cette nouvelle affaire n’ont pas tardé à se faire connaître comme en témoigne ce mail :

« On vient de m’annoncer à 8 jours du départ pour un voyage de 6 semaines en Amérique du sud, que mon vol retour Santiago-Madrid via Air Comet est annulé. Tout ce que l’organisateur de voyage me propose pour l’instant est un retour par Buenos Aires, l’acheminement Santiago – Buenos Aires restant à mes frais ! »

Il est toujours permis de penser qu’un jour nous découvrirons un gouvernement, un ministre, une loi, enfin quelque chose défendant enfin les clients des compagnies aériennes européennes comme l’est (ou l’était ?) Air Comet.

4 août 2008

Air Comet = Air Madrid ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 7:46

La compagnie Air Comet vient d’annoncer l’arrêt de ses vols entre Madrid et Santiago de Chile à partir de septembre… Pour rappel, la compagnie Air Comet appartient au groupe espagnol Marsans, celui-là même qui est entrain de revendre la compagnie Aerolineas Argentinas à l’état Argentin. Début 2007, Gonzalo Pascual, le président du groupe Marsans, signant un accord avec le gouvernement espagnol pour reprendre les lignes et une partie du personnel d’Air Madrid, expliquait sa volonté de développer ses vols transatlantiques. Moins d’un an et demi plus tard, le même groupe semble se désengager aujourd’hui de ses activités aériennes. Il ne faudrait pas que cela fasse des victimes du côté des consommateurs.

Bien sûr la situation financière de ce groupe n’est pas la même que celle de la « société » Air Madrid avant sa faillite frauduleuse. Pour rappel, le groupe Marsans a commandé 61 Airbus dont 4 A380 l’année dernière… Mais il ne faut pas pour autant acheter des billets sur Air Comet les yeux fermés. Ainsi les commentaires qui lui sont consacrés sur le site de notation des compagnies aériennes www.liste-noire.org ne sont pas particulièrement élogieux : retards, pertes de bagages (très fréquents à Madrid…), etc.

Il semble donc que le conseil le plus sage aujourd’hui soit de s’informer avant l’achat d’un billet sur Air Comet pour l’Amérique Latine et comme toujours d’éviter les agences de voyage en ligne espagnoles dont les conditions générales de ventes dépendent de la loi espagnole et sont encore plus défavorables au consommateur français…

18 juillet 2008

Que c’est beau l’Europe… sauf quand ça ne sert à rien !

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 9:05

Voilà plus d’un mois que nous sommes nombreux à avoir reçu un courrier en recommandé de la part de l’Administración Concursal de AIR MADRID. En voici le texte en espagnol pour celles et ceux qui ne l’ont pas reçu.

 

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé de l’aide et nous nous sommes mis au boulot pour tenter d’apporter quelques réponses.

 

Nous sommes donc allés à la pêche aux informations. Nous avons envoyé des dizaines de mails aux sites espagnols consacrés à Air Madrid dont certains ne semblent plus très actifs, des mails aux organisations de consommateurs espagnoles, aux autorités et ministères espagnols et même un mail de désespoir au Consulat de France à Madrid… et rien !

 

Quelques réponses automatiques nous invitant à patienter, mais pas la moindre information précise et encore moins quelqu’un pouvant nous aider à comprendre le sens exact de ce courrier et surtout certains détails juridiques…

 

Il semble bien, encore une fois que ni les autorités espagnoles, ni françaises, encore moins européennes ne fassent cas de notre situation et aussi du fait que nous n’ayons pas la chance d’être toutes et tous bilingues et/ou avocats espagnols ! C’est l’Europe, et ce n’est pas comme cela que nous allons tous devenir (où continuer d’être) des « europhiles » convaincus !

 

En attendant, voici ce que nous pouvons dire aujourd’hui :

 

1 : A la lecture de cette lettre, et après une traduction approximative (nous ne possédons pas le langage juridique employé…), il semble que le remboursement d’une partie de nos billets doive se faire dans les semaines qui viennent. Attention, vérifiez bien que le compte bancaire que vous avez indiqué dans votre dossier adressé à Madrid l’année dernière est toujours valable !

 

2 : Ce qui est important, si vous avez reçu ce courrier, c’est que vous faites partie des gens qui devraient recevoir une partie du remboursement de votre billet (somme inscrite au dos). Si vous n’avez pas reçu ce courrier mais avez envoyé l’année dernière (février 2007) le dossier dont nous vous avons souvent parlé ici, regardez tout d’abord sur cette page avec le numéro de votre ou de vos billets d’avion. Tapez sur la ligne, à la place de VALOR1, les 10 derniers chiffres de votre billet d’avion puis cliquez sur CONSULTAR. Si vous ne trouvez pas votre dossier sur cette page, c’est qu’il n’a pas été reçu l’année dernière (ou que vous ne l’avez pas envoyé…). Peut-être dans ce cas là pouvez-vous tenter d’envoyer très rapidement un courrier de réclamation à :

Javier Ramos Torre  

Administración Concursal de AIR MADRID

Avda. de la Industria, 8
28108 ALCOBENDAS MADRID

ESPAGNE

Vous pouvez tenter le mail, mais nous n’avons jamais eu de réponse…

atencioncliente@airmadrid.com

 

 

3 : La fin du courrier, fait référence à une possibilité de refuser la partie qui va vous être remboursée, pour réclamer plus. Dans ce cas, il faut prendre un avocat et autant dire ne pas s’attendre au final à recevoir plus…

 

4 : Le délai de 10 jours sur lequel certaines et certains d’entre vous nous questionnaient, fait référence certainement au point précédent… ou au jugement du 15 février 2007 auquel il est fait référence. Mais pour tout vous dire, sur ce point, nous sommes un peu dans le noir.

 

 

Voilà, c’est un peu maigre comme informations après autant d’efforts, mais franchement, depuis le début de cette affaire nous nous sentons bien seuls et nous ne voyons pas comment cela pourrait changer.

 

Enfin, pour terminer, n’oubliez pas le site http://administracionconcursal.airmadrid.com dont nous vous parlons ci-dessus. Il donne quelques informations bien sûr toutes en espagnol… et surveillez votre compte en banque ! Si l’un d’entre vous reçoit un virement de Madrid, qu’il soit assez aimable pour nous le signaler rapidement dans les commentaires de ce post. D’avance merci.

17 juin 2008

Du nouveau, du nouveau… enfin des Nouvelles, de Nouvelles Frontières !

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 11:35

Tout d’abord, quelques excuses pour le silence de ces pages pendant plusieurs mois mais le petit noyau dur de victimes d’Air Madrid à l’origine de ce site s’est un peu éparpillé. Certains d’entre nous en ont même profité pour partir vivre en Amérique Latine, ce qui devrait rendre encore plus difficiles les pressions contre ce site des avocats et des cabinets juridiques de certains « professionnels » du secteur !

 

Donc voici enfin quelques nouvelles qui vont nous permettre de « réveiller » ces pages.

 

Un grand merci pour commencer à Jean-Jacques BERROU qui vient de nous adresser un résumé de l’information de cette semaine avec le dénouement du procès de Quimper, le premier et pour l’instant l’unique procès ayant été (presque) jusqu’au bout en opposant une victime du scandale d’Air Madrid à Nouvelles Frontières. Une affaire exemplaire, qui, à quelques jours du début des grandes vacances, devrait vous décourager de pousser la porte d’une agence de Nouvelles Frontières !

Jean-Jacques BERROU a eu la gentillesse de nous rédiger un résumé passionnant de cette affaire, résumé que nous vous livrons :

 

Coup de théâtre au Tribunal de QUIMPER :

La bataille d’AIR MADRID  n’aura pas lieu…

(Faute de combattants)

 

A 20 heures du procès, soit donc le dimanche 18 Mai, à 13 heures de l’après midi, NOUVELLES FRONTIERES, au travers de son défenseur est venu nous proposer une transaction qu’il est possible de résumer dans les termes suivants :

 

« On est jamais sur du résultat d’un procès, je vous propose de couper la poire en deux, on fait 5O-5O, je vous propose 4.500 euros et on en reste la ».

 

Rappel de la procédure :

 

Avec l’assistance du département voyage et service juridique de l’antenne UFC QUE CHOISIR de QUIMPER, Monsieur Bruno T. avait appelé TOURNAVENTURE (qui commercialise sous le nom de Nouvelles Frontières) devant le Tribunal d’Instance de QUIMPER le 3 Décembre 2007, aux fins d’obtenir sa condamnation à lui payer un total légèrement supérieur à 9.000 euros, en remboursement de :

– 3 titres de transport, PARIS/SANTIAGO du CHILI (aller-retour), lesquels titres n’avaient pu être utilisés compte tenu de la faillite d’AIR MADRID,

– la différence du coût des billets qu’il avait dû acheter par la suite pour se rendre au Chili,

– le remplacement des billets de train qu’il avait du racheter,

– et enfin 1.000 euros au titre de l’article 700.

 

Dans se conclusions en date du 11 Février 2008, l’avocat de  Nouvelles Frontières se prononçait pour un débouté pur et simple du demandeur et exigeait sa condamnation à payer 1.500 euros pour procédure abusive et 1.500 euros au titre de l’article 700.

 

Monsieur Bruno T., qui avait gardé en réserve la majeure partie de ses arguments répliquait le 20 mars 2008, en adressant à la partie adverse quelques 30 pièces sur 55 feuilles, l’audience étant fixée au 19 mai suivant.

 

La transaction :

 

Nous n’avions pas compétence pour accepter ou refuser cette transaction… Par chance nous pûmes joindre à ce moment Monsieur Bruno T., et lui préconiser d’entrer en contact avec le défenseur de la partie adverse… Quant à lui conseiller d’accepter ou de refuser cette proposition, cruel dilemme.

 

Par prudence et dans la mesure où la partie adverse commençait par proposer 4.500 euros, il était bien évident qu’elle disposait d’une certaine marge de manœuvres, voir d’une marge certaine de  manœuvres… Monsieur Bruno T., qui à l’origine était courtier en produit de la mer (coquillages et crustacés) possédant à merveille l’art du marchandage, il lui était conseillé de négocier au maximum  la transaction, ce qu’il fit certainement avec bonheur…

 

Le contenu de la transaction, qui comporte une clause de confidentialité, nous est de ce fait  resté étranger.

 

Le défenseur de Nouvelles Frontières devait simplement nous informer que « les transactions avaient abouti et qu’elles comportaient  une clause de confidentialité, laquelle ne nous était pas opposable car nous n’étions pas partie cocontractantes.

 

Le 19 Mai à 9 heures, Mademoiselle RAMAGE, Présidente d’audience (rappelons que l’audience est publique) au Tribunal d’Instance de Quimper donnait lecture à Monsieur Bruno T. d’un fax émanant de l’avocat de Nouvelles Frontières, fax selon lequel un accord étant intervenu, il convenait d’accorder un délai pour formaliser cet accord; demande qui recevait l’aval de Monsieur Bruno T. et du Tribunal… L’affaire était donc renvoyée au 16 juin 2008, c’est-à-dire ce lundi.

 

Ce lundi à 9heures en audience publique, Monsieur Bruno T. informait le Tribunal que la transaction ayant été formalisée et exécutée, en conséquence il se désistait de l’instance, la présidente procédait donc à la radiation de l’affaire.

 

Du fait de la clause de confidentialité nous ne connaissons pas le montant exact de la transaction, puisqu’elle se situe entre 4.500 euros et 9.000 euros. On peut penser qu’elle doit plus précisément évoluer entre 5.500 et 7.000 euros… Si la poire a bien été coupée en deux selon les desiderata de l’adversaire, ce n’est certainement pas par  moitié !!! Qu’il nous en soit donné acte !

 

 

PEUT-ON PARLER DE VICTOIRE ?

 

A notre avis oui… N’oublions pas que depuis 18 mois Nouvelles Frontières nous a toujours dit en substance « S’agissant d’un vol sec nous ne sommes pas responsables, s’agissant d’une faillite, etc,  etc…   rien de rien !». En Février l’avocat avait même écarté toute idée de transaction, puisqu’il s’agissait d’un vol sec !

 

Mais alors pourquoi avoir tout fait pour ne pas passer devant le Tribunal ?

 

Plusieurs hypothèses et nous n’en privilégierons aucune :

 

Premièrement : Le défenseur de Nouvelles Frontières, n’était peut être pas prêt, il n’avait pas eu le temps de préparer sa défense et le Tribunal ne lui aurait sans doute pas accordé un autre délai, il s’exposait donc à ce qu’un jugement soit rendu contre lui, jugement qui par la suite aurait pu être distribué à qui mieux mieux.

 

La faiblesse de cette hypothèse ? Il pouvait se faire représenter (comme il l’a déjà fait) par un confrère quimpérois et il avait la possibilité d’interjeter appel, (ce qui  aurait imposé à Monsieur Bruno T. de constituer avocat avec avoué et donc d’importantes dépenses).

 

Deuxième hypothèse : Les arguments massifs (et massue ?) que nous avions  développés dans nos conclusions, avec la production d’arrêts de la Cour de Cassation traitant de situations ou identiques ou très proches, l’ont ils dissuadé de « livrer combat » (un combat qu’il savait perdu ?) et l’ont incité à trouver son salut dans « une fuite honorable » ? Nous ne le saurons sans doute jamais… Dans cette hypothèse il est bien évident que l’avocat de Nouvelles Frontières pouvait craindre aussi  la procédure en appel !

 

Conclusions :

 

Il ne faut pas s’illusionner, Nouvelles Frontières, comme sans doute les autres agences, n’a payé que contrainte et forcée. Toutes les lettres recommandées que les victimes d’ Air Madrid adresseront à leurs agences de voyages resteront sans effet, tout au mieux recevront ils une pitoyable réponse polie, sauf peut être en ce qui concerne les sommes bloquées par IATA, mais ce uniquement dans les agences autres que Nouvelles Frontières.….

 

Que chaque victime d’ Air Madrid sache qu’appeler une agence devant la juridiction de proximité (s’il s’agit d’un litige inférieur à 4.000 euros) coûte entre 4 et 5 euros (un K bis) plus une lettre recommandée qui comportera les pièces.

 

Avant d’appeler le vendeur de votre billet Air Madrid devant le Tribunal, il faut aussi savoir qu’en cas de débouté vous pouvez être condamné à indemniser l’autre partie (quelques centaines d’euros en général).

 

L’affaire de Quimper devrait être un puissant vecteur pour dynamiser les victimes. ! Il faut surtout se donner le courage d’attaquer !

 

Il va sans dire que la faillite d’Air Madrid n’est pas arrivée soudainement. Donc, plus la vente des billets non utilisés est proche du 16 ou du 18 Décembre 2006, plus les chances d’une décision favorable sont grandes et cela sans qu’il soit fait état des décisions de la Cour de Cassation, lesquelles décisions en tout état de cause peuvent à elles seules ou faire pencher la balance ou du moins inciter l’agence de voyage à une transaction avantageuse !

 

L’affaire est classée pour nous. Nous avons gagné notre challenge !

 

 

Jean-Jacques BERROU

Vice président  de l’antenne

UFC-QUE CHOISIR QUIMPER

Consultant juridique, en charge du département voyage.

                                            

 

 

Voilà. Encore merci Jean-Jacques pour ce résumé. Il est possible d’y faire quelques commentaires :

 

Ce client de Nouvelles Frontières avait payé pour 9.000 euros de billets d’avion ! Vous pouvez imaginer le comportement de Nouvelles Frontières en cas de problèmes si vous vous contentez d’acheter chez eux un vol « sec » de cent ou deux cents euros !

 

Nouvelles Frontières avait pour « père » fondateur un certains Jacques Maillot qui a quitté la société en 2005… Depuis, « l’esprit », les valeurs fondamentales de cette société se sont certainement noyées dans le marketing moderne…

 

Enfin, le conseil de Jean-Jacques BERROU de se lancer dans une action en justice est bien-sûr un conseil à suivre, même s’il semble que nous soyons peu nombreux à l’avoir fait.

 

Pour commenter toutes ces infos, nous laissons ouverts les commentaires. Nous supprimerons les commentaires injurieux à l’égard de la société Nouvelles Frontières. Si vous aussi vous avez déposé un dossier auprès de votre Tribunal d’Instance, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à nous raconter des suites de votre démarche.

 

D’autre part, vous êtes nombreux à avoir reçu d’Espagne un courrier daté du 26 mai 2008 en provenance de “l’administracìon concursal”… courrier en Espagnol pour nous rendre les choses encore plus compliquées (Merci l’Europe!).

 

Nous nous en ferons l’écho très rapidement.

15 décembre 2007

On peut toujours s’entendre… (sauf avec certaines agences de voyages !)

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 5:59

A en croire les chiffres de connexions sur ce site, vous êtes très très nombreux a avoir vue l’émission de France 3 « On peut toujours s’entendre » consacrée à l’affaire d’Air Madrid. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez la regarder (ou la revoir) sur le site de France 3. (http://on-peut-toujours-s-entendre.france3.fr/index-fr.php?page=emission&id_article=155&id_rubrique=52) 

Tout d’abord, merci aux équipes de France 3 pour ce reportage. Bien sûr, nous qui sommes « les mains dans la m… » de ce scandale depuis plus d’un an, nous pourrions trouver quelques critiques sur ce reportage comme le « conseil » de cette avocate en fin de sujet qui nous propose d’adresser un courrier recommandé aux agences de voyage… Un « conseil » qui fera sourire certains d’entre nous qui, malgré plusieurs recommandés, attendent toujours une réponse de TerminalA.com, d’aviareps.com, de Nouvelles Frontières, etc…  Mais le point le plus positif de ce reportage, c’est qu’il pause une fois de plus la question de la responsabilité des pouvoirs publiques, du législateur ou même de la Commission Européenne dans  ce scandale qui donne le privilège (quasi unique dans le droit) aux compagnies aériennes et aux agences de voyages de vendre un produit qui n’existe pas ou plus ! Une « escroquerie légale », dont tout le monde dans le secteur du tourisme connait l’existence et dont ont attend depuis des années la fin pour pouvoir enfin acheter un billet d’avion sans risquer de tout perdre…  

Vous qui découvrez ce site, vous pouvez bien sûr signer notre pétition, mais aussi vérifier dans les pages consacrées aux différentes agences de voyages, comment celles-ci ont remboursé tout ou partie des sommes payées ou n’ont au contraire jamais donnée de suite à nos demande… Cette lecture devrait vous aider à choisir un peu mieux l’agence de voyage en ligne la moins malhonnête !

Dans quelques jours, nous espérons vous apporter quelques nouvelles positives à la suite de la diffusion de ce reportage… Nous espérons, parce depuis un an, pour tout vous avouer, nous ne sommes pas très nombreux à avoir retrouvé le sourire! 

6 décembre 2007

Procès de Quimper: report fin janvier…

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 8:10

Jean-Jacques Berrou, à l’origine de l’une des rares actions en justice contre une agence de voyages (Nouvelles Frontières) en France dans l’affaire Air Madrid vient de nous répondre à la suite de notre commentaire d’hier. Voici ce qu’il nous dit en substance par mail :  

Comme il fallait s’y attendre, et pour la bonne marche du dossier l’affaire a été renvoyée au 15 février, la partie adverse devant répondre à nos conclusions d’ici au  31 décembre et nous ensuite nous avons 3 semaines pour répondre à leur avocat.
Sur un plan juridique :
                              1) la responsabilité de l’agence  qui vend un vol sec est elle engagée ? Les avis divergents avec sans doute une tendance pour le non …
                               2) La faute de Nouvelles Frontières coupable d’avoir acheté auprès d’une société aux bords de la faillite doit pouvoir être retenue eu égard à ce que nous avons trouvé sur Internet.

Toutes les suggestions sont les bienvenues. Je vous tiendrai au courant.

Merci beaucoup Jean-Jacques pour ces nouvelles qui nous prouvent une fois de plus que la justice française est toujours aussi lente même si cela pourrait être pire… et qu’il y a longtemps que la « philosophie » de Nouvelles Frontières, celle de ses fondateurs comme Jacques Maillot, a disparue !

PS: Et n’oubliez pas, samedi 15 décembre à 12:50 sur France 3, l’émission « On peut toujours s’entendre » parle enfin de notre cas…

5 décembre 2007

Allo Monsieur BERROU ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 11:50

Nous sommes un certain nombre à espérer des nouvelles de Monsieur BERROU qui nous écrivait il y a quelques jours dans la rubrique  « 9 – Une action en justice ? » :

Nous avons lancé la procédure devant le Tribunal d’Instance de Quimper. En effet devant cette juridiction, on peut demander jusqu’à 10 000 euros…C’est ce que nous avons fait, aidé par UFC QUE CHOISIR …Il va sans dire que nous avons axé notre dossier d’abord la responsabilité des agences lors des achats par Internet, rien ne prouve qu’elles ne sont pas responsables, en l’état elles prennent leurs désirs pour des réalités et si la Justice leur donnait raison sur ce point, il faudrait alors débattre sur la faute prouvée à savoir les agences avaient elles connaissance de la situation d’AIR MADRID au moment de vendre leurs billets …Si oui la faute est manifeste, elles ont manqué à leur obligation de prudence et d’information, si elles n’en avaient pas connaissance, elles ont manqué à leur obligation de se renseigner sur le sérieux de leurs cocontractants.
S’il nous a fallu payer l’assignation (150 euros) au pire on risque quelques centaines d’euros pour la partie adverse si on est totalement déboutés, mais après tout le jeu en vaut la chandelle…Nous tiendrons informés ceux qui en feront la demande. La première audience est le lundi 3 Décembre, nous avons transmis nos pièces (tout en gardant certaines pour répondre aux conclusions à venir de l’agence), il était bon de ” garder des cartouches “pour la riposte !

Donc, si Monsieur BERROU pouvait nous donner des nouvelles de son audience du 3 décembre sur cette page, ou en nous envoyant un mail, nous en serions très heureux et pourrions en faire profiter les autres victimes d’Air Madrid… 

D’avance merci.

3 décembre 2007

Le 15 décembre à 12:50 sur France 3…

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 1:27

Le 15 décembre à 12:50 sur France 3… Nous pourrons « fêter » le premier anniversaire du scandale d’Air Madrid !  Une fête rapide, 5 minutes, mais enfin une grande chaîne de télé parlera de notre affaire.

En effet, comme nous vous le disions il y a quelques semaines, l’émission «On peut toujours s’entendre » a enquêté sur ce scandale et interviewé plusieurs victimes d’Air Madrid. Il semble aussi que nous aurons les conseils d’avocats. Espérons qu’à la suite de ce reportage diffusé après des mois d’un silence complaisant de la part de la majorité des médias français, nous aurons peut-être enfin un petit geste de gens comme l’IATA, des Ministères du Tourisme, des Transport ou de la Consommation (dont le mutisme complet nous étonne encore !) ou pourquoi pas des agences de voyages comme AVIAREPS, restés totalement sourds à nos demandes…

« On peut toujours rêver » en attendant de voir « On peut toujours s’entendre » le 15 décembre à 12 :50 sur France 3 National !  L’émission sera rediffusée sur le site France 3 pour ceux qui vivent à l’étranger… Le site de France 3 qui contrairement à celui d’Arte ne bloque pas le visionnage de ses programmes pour ceux qui vivent hors de l’Europe ! 

A signaler que ce numéro du 15 décembre de cette excellente émission « On peut toujours s’entendre » sera e dernier a être diffusé puisqu’elle est interrompue par la chaîne… Comme quoi les émissions sur la consommation ne font pas partie des principales préoccupations du « Service Public » qui vit de plus en plus de l’argent des publicitaires ! « Service Public »…

24 novembre 2007

Paris / Buenos-Aires, 300 euros… à la nage ?

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 1:25

L’autre jour je suis tombé sur un « lien commercial » de Google, vous savez dans la colonne de droite… Un lien qui disait « sobrement » : « Buenos-Aires à 300€ – Envolez-vous à Buenos-Aires – Comparez et économisez sur eDreams – http://www.eDreams.fr ».

Après plusieurs dizaines d’essais sans trouver ce « vol » à 300 euros, je me suis dit qu’il devait y avoir un « truc ». Peut-être que la formule « Envolez-vous à Buenos-Aires » et non « Envolez-vous pour (où vers) Buenos-Aires », signifie qu’il s’agit d’un vol au-dessus de la ville de Buenos-Aires ! Ou peut-être que les mots avions ou « vol » n’étant pas employés, s’agit-il d’une traversée à la nage avec « pause pipi » aux Canaries…  

Mais ne trouvant pas Le « Truc », j’ai adressé un mail à edream.fr (qui malgré son « .fr » est une agence voyage espagnole…) pour leur demander où était ces, ou plus certainement ce vol, tout aussi certainement ce « vol » aller simple… Bien sûr, j’attends toujours une réponse à mon mail. 

D’ailleurs la plupart de ceux qui ont acheté des places sur Air Madrid via ces agences de voyages espagnoles comme edream.fr, terminalA.fr et d’autres, attendent eux aussi toujours une réponse, juste une réponse à leurs mails, à leurs courriers… 

En fait, ces agences de voyage basées en Espagne et ne dépendant donc pas ou peu de la loi française sont entrain de réinventer l’expression « château en Espagne » parce qu’un « vol » Paris Buenos-Aires à 300 euros, c’est aussi incroyable que de posséder un château en Espagne… Alors bientôt il ne faudra plus dire un château en Espagne, mais une « agence de voyage espagnole » !

15 octobre 2007

Air France, TAM, Expedia… Passes à ton voisin!

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 11:54

Nous vous parlions il y a quelques jours des risques que vous prenez en achetant un billet Air France et TAM entre Paris et Buenos-Aires avec escale au Brésil (Sao Paulo ou Rio) et nous avons reçu un mail qui confirme bien qu’il existe des problèmes sur ces vols opérés « conjointement » entre ces deux compagnies.  Ainsi cet exemple d’un passager ayant acheté un billet sur le site Expedia.fr qui pourtant était l’un des rares voyagistes en ligne à avoir arrêté de vendre des billets Air Madrid plusieurs semaines avant sa faillite… Ce passager au moment de l’achat de ses billets s’est retrouvé avec une correspondance au Brésil de 1 heures et 25 minutes, autant dire quasi impossible à tenir pour les deux compagnies. Résultat, il s’est retrouvé lui aussi bloqué 24 heures sur place… Après avoir écrit des courriers à Air France, TAM et expedia.fr, il attend toujours des explications convaincantes puisque Air France renvoie la balle sur TAM, TAM renvoie la balle sur Expedia et la réponse d’Expedia, qui n’est toujours pas arrivée, devrait renvoyer la balle sur… le voisin ! 

Il existe donc aujourd’hui un vrai problème sur ces correspondances et nous vous engageons, même si ce n’est pas agréable de passer plusieurs heures dans un aéroport, de bien faire attention au moment de l’achat et de ne pas accepter une correspondance de moins de 3 heures puisque vous ne pourrez rien changer ensuite ni au niveau des deux compagnies aériennes, ni au niveau de l’agence en ligne.

11 octobre 2007

URGENT! Recherchons témoignages pour émission TV…

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 6:39

Enfin, une émission diffusée sur une grande chaîne de télévision semble vouloir parler de notre affaire dans un reportage… Voici le texte de l’annonce que le journaliste en charge du reportage souhaite passer :

Nous recherchons des témoignages concrets d’une ou plusieurs personnes victimes de la mise en faillite d’Air Madrid : passagers avec des billets inutilisables, passagers bloqués à l’étranger ou tout autre type de situations équivalentes.

Vous pouvez contacter le journaliste par courrier électronique : optse6@mfptv.fr

 

Ajoutons a cette annonce que ce journaliste cherche des gens qui pourraient témoigner dans la région parisienne… Donc, si vous êtes disponibles rapidement, que vous souhaitez raconter votre histoire et plus généralement parler de notre histoire à toutes et tous, presque un an après la perte de nos billets, merci de prendre contact rapidement avec l’adresse ci-dessus…

14 septembre 2007

La rentrée sans Air Madrid… mais avec ceux qui restent !

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 12:02

Une nouvelle rentrée…

Une nouvelle année particulièrement juteuse pour les transporteurs aériens…

Une année de plus pour les malheureux passagers dont les droits sont si peu protégés par nos gouvernements comme par notre justice ou par nos médias… 

Aujourd’hui, nous sommes toujours une écrasante majorité à ne pas avoir touché un centime de cette escroquerie.  

Où est l’argent ? Dans les poches de l’IATA ? Dans celle de l’ancien intermédiaire français d’Air Madrid, la société Aviareps (dont vous devez impérativement vérifier, avant de prendre un billet sur une compagnie étrangère, si cette société en est l’intermédiaire commercial en France au risque de vous retrouver dans la même situation…). Dans les poches de certaines agences de voyage… 

Que fait « notre » nouveau gouvernement ? D’ailleurs qui connaît le nom du ministre en charge du tourisme ? Que fait la justice ? Rien puisque même une simple « Demande d’injonction de faire » pour exiger le remboursement de tout ou partie des billets est refusé dans certains Tribunaux d’Instance ! 

Que font les médias ? Rien, puisque même les rares journalistes qui disaient vouloir suivre notre affaire nous ont depuis oubliés… (Vous vous souvenez de l’émission « Service Public » sur France Inter qui devait suivre notre dossier en nous invitant une nouvelle fois « dans un mois »… C’était il y a bien six mois !) 

Et les compagnies aériennes dans tout cela ? Qu’elles soient dites « low cost » ou « régulières », elles continuent de traiter leurs passagers (autres que ceux des classes « pour riches » genre business) comme du bétail. Tenez, un exemple ! Entre Paris et Buenos-Aires, Air France s’est associé à la TAM (la compagnie Brésilienne) pour proposer des prix « relativement » moins chers que les vols directs d’Air France (compagnie qui « profite », c’est peu de le dire, de sa position de monopole en vol direct sur cette destination).  Vous prenez donc un vol Paris Rio ou Paris Sao Paulo avec Air France, puis un vol Rio Buenos-Aires ou Sao Paulo avec la TAM et inversement au retour. Mais attention, GROSSE GALERE surtout pour le retour ! Si par malheur votre vol entre Buenos-Aires et le Brésil a un peu de retard, Air France est tout heureux du prétexte pour refiler votre place à un passager en surbooking… Vous arrivez donc bien avant le départ du vol Air France ou vous deviez avoir un siège et vous croisez les passagers qui finissent l’embarquement pour vous entendre dire par le personnel d’Air France un truc du genre : « allez vous faire voir à l’autre bout du terminal auprès du personnel de la TAM, c’est eux que ça regarde, pas nous ! »

Et vous voilà ballotté pendant plusieurs heures entre les personnels d’Air France (redoutablement désagréables et débordés) et ceux de la TAM (redoutablement débordés et désagréables). Trouver un hébergement, de quoi manger, récupérer ses bagages relève du parcours du combattant (4 heures pour récupérer nos bagages).

En plus, une fois de retour à Paris, Air France continue le même cirque en vous répondant de vous adresser à la TAM, et la TAM vous répond de vous adresser a… Air France ! Remarquez, vous me direz, ils pourraient vous proposer de vous adresser à la compagnie Air Madrid aussi ! La raison de tout cela : Éviter de payer les pénalités qu’Air France se doit de vous verser pour le retard qui vous a été imposé pour cause de surbooking et non comme ils le prétendent pour cause de retard du vol de la TAM. 

Mais tout cela pour lancer une nouvelle idée. Pourquoi ne pas transformer ces pages en un forum d’échange d’expériences sur nos voyages aériens entre l’Europe et l’Amérique Latine ? Un lieu pour échanger des conseils, des bons plans, des lettres types, enfin tout ce qu’il faut pour nous armer face à ces compagnies aériennes de moins en moins scrupuleuses.

Tenez par exemple : Qui a voyagé vers l’Amérique Latine avec Air Comet, compagnie qui a repris certaines lignes d’Air Madrid ?  Le service ? Les avions sont-ils dans le même états que ceux qu’exploitait Air Madrid ? Voilà quelques questions dont nous pourrions partager les réponses…

16 juin 2007

un « Grand nettoyage de printemps » et une étonnante proposition…

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 12:02

La justice espagnole vient de commencer le « grand nettoyage de printemps » !

C’est très simple à faire, il suffit de classer les dossiers ! Ainsi un site suisse nous apprend que la justice espagnole a classé vendredi sans suite l’instruction ouverte pour escroquerie et fraude supposée au sujet de la faillite de la compagnie aérienne Air Madrid ! 

En clair, les dirigeants d’Air Madrid peuvent rentrer chez eux (en avion?), ouvrir une autre compagnie aérienne et laisser de nouveau sur le tarmac quelques centaines de milliers de passagers.  C’est une bonne nouvelle pour nos « amies » les agences de voyages françaises (en particulier celles en ligne) qui vont pouvoir retrouver un nouveau fournisseur de billets d’avions virtuels ! 

Pendant ce temps certaines et certains d’entre vous ont reçu un mail d’Air Madrid leur proposant le remboursement à 100 % des billets non utilisés mais dans un an en échange de l’abandon des poursuites à l’égard de cette compagnie. Cette information est aussi publiée dans un article d’El Païs.

Cette proposition est assez étrange puisque la compagnie est déclarée en faillite. C’est aussi un pari puisque les responsables de cette offre affirment que 50 % des victimes d’Air Madrid doivent répondre favorablement pour que celle-ci s’applique et que la justice espagnole l’entérine… 

Il va donc falloir chercher plus d’informations pour prendre une décision. Pour ma part, je ne suis à priori absolument pas favorable à l’abandon des poursuites contre Air Madrid dans la mesure où le préjudice dépasse largement le prix d’un billet retour depuis l’Amérique Latine quand il a fallu acheter un billet au prix fort après avoir été bloqué là-bas plusieurs jours, voire pour certains plusieurs semaines. 

Je vous propose donc de laisser les commentaires de ce « post » ouverts, pour vous permettre d’ajouter des informations quant à cette proposition d’Air Madrid mais aussi donner votre avis pour ou contre cette proposition de remboursement à 100 % dans un an…

12 juin 2007

M6 et nous…

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 8:22

Depuis quelques jours, deux journalistes de la chaîne M6 prennent contact avec celles et ceux d’entres vous ayant laissé leur adresse email sur ces pages pour réaliser « un reportage sur les compagnies low cost ». Vous me direz que cela commence mal, puisque comme vous le savez, Air Madrid ne répondait pas particulièrement aux caractéristiques d’une « compagnie low cost » (une « compagnie low cost » ayant entre autre caractéristique d’avoir uniquement un réseau de vente en direct…).

Mais ce n’est pas cette première petite erreur (de début d’enquète) qui m’a incité a envoyer le mail de réponse négative ci-dessous mais outre l’espoir de ne pas avoir de problème juridique, la peur que la chaîne M6 ne nous réalise un reportage comme il est possible d’en voir dans l’émission bien nommée « Capital » et donnant à penser que seuls les consommateurs un peu « crétins »  (ou ne regardant pas M6) se seraient fait piégés par une compagnie comme Air Madrid ! N’oubliez pas que nous n’avons pas été abusés par des escrocs mais par un système qui permet en toute légalité de vendre des billets d’avion sur une compagnie aérienne (« low cost » ou pas!) qui n’existe pas ou plus et cela sans aucune réactions des autorités, de nos députés, ministres et j’en passe…

Loin de moi l’idée de vous disuader de répondre aux questions de ces journalistes, bien au contraire ! Mais soyez gentils de faire très attention aux conditions dans lesquels vos propos vont être utilisés et SURTOUT exigez le visionnage du reportage avant de donner votre accord pour sa diffusion.

D’avance merci…

Chère Madame,

Ayant vu passer plusieurs mails adressés aux personnes victimes d’Air Madrid , je me permets de vous répondre par le biais de la première adresse utilisée en décembre dernier à l’époque où j’ai créé le premier site parlant du scandale de cette compagnie aérienne espagnole et des agences de voyages françaises ayant commercialisé les billets de cette même compagnie.

Comme vous le comprendrez plus tard à la lecture de ce mail, je ne souhaite pas prendre directement contact avec vous, ni bien sûr témoigner dans le cadre de votre reportage.

J’ai été moi aussi victime de cette compagnie avec un membre de ma famille bloqué pendant plusieurs semaines en Amérique Latine sans moyen de retour en France autre que l’achat au prix fort (plusieurs milliers d’euros) d’un billet à une compagnie comme Air France… A l’époque j’ai cherché du secours aussi bien auprès de ma banque (et de ma carte de crédit VISA PREMIER, ayant utilisé ce moyen de paiement),des services officiels (Consulats de France, Direction de la Concurrence et de la Répression des Fraudes,etc), des organisations professionnelles (Syndicat National des Agences de Voyages, IATA, etc), des organisations de consommateurs (UFC Que Choisir, etc) et bien sûr les médias. Le résultat à été dans un premier temps absolument NUL. Rien, pas la moindre réponse, le moindre aide. Un silence radio total aussi bien du côté des autorités que des médias où malgré des dizaines d’appels téléphoniques, pas le moindre entrefilet n’a parlé de la situation des passagers français ou en provenance de France bloqués en Amérique Latine, de ceux ayant perdu leurs vacances, et de tellement d’autres situations parfois dramatiques. J’ai donc décidé vers le 20 décembre, quelques jours seulement après la mise en faillite d’Air Madrid, de lancer un site donnant quelques informations, permettant aux passagers bloqués en Amérique Latine de pouvoir lire en français ces mêmes informations (http://airmadrid.wordpress.com/). Se sont des milliers de connexions qui se sont faites dès les premiers jours sur ce site, des centaines de gens nous expliquant leurs situations parfois dramatiques. Les Consulats de France à l’étranger répondant par exemple aux voyageurs français bloqués qu’ils étaient responsables et que la prochaine fois, ils n’avaient qu’à « choisir une compagnie régulière » alors qu’Air Madrid n’était ni une compagnie charter, ni une compagnie basée dans une « république bananiere » mais dans un pays européen. Malgré plusieurs semaines de succès pour ce site, de travail parfois pendant plusieurs heures chaque jour, rien a changé. Nous n’avons pas obtenu le moindre aide ou même une simple réaction des autorités comme des médias…

Puis, environ un mois je crois après la création de ce site, j’ai reçu un matin un appel d’un mystérieux cabinet d’avocats travaillant pour le compte d’une célèbre agence de voyage en ligne me menaçant d’un procès si je ne fermais pas mon site au plus tard. Un peu paniqué par la menace et ayant déjà assez perdu d’argent, j’ai décidé de le fermer. C’est à ce moment là que des dizaines de personnes m’ont demandées par mail de revenir sur ma décision. J’ai donc décidé de créer une copie de ce site sur une nouvelle adresse (https://associationvictimesairmadrid.wordpress.com/), en me déchargeant de la responsabilité en faisant un site « open source » où un nombre important de personne pouvait y faire toutes les modifications souhaitées. Ce site à repris sa vie et vous avez aujourd’hui la somme de centaines de contributions.

Vous y verrez que nous avons toutes et tous été « roulés dans la farine » pendant des mois et qu’à l’exception de quelques clients d’une seule agence de voyage, quasiment personne n’a récupéré un centime. Vous y verrez aussi qu’une partie importante des sommes en jeu a été récupérée par l’organisme l’IATA sans que nous sachions où elle se trouve aujourd’hui. Vous y verrez comment les ministères, organisations professionnelles,  les organisations de consommateurs, les agences de voyages en ligne nous ont ignoré à l’exception de France Inter, de Que Choisir (et encore…) et d’une agence dont je parle ci-dessus. Il est clair que si en Espagne se sont 200.000 personnes qui ont été victimes de cette affaire, en France le chiffre pourrait sérieusement être de plusieurs milliers de personnes, voire plusieurs dizaines de milliers. Il est clair aussi qu’en Espagne comme en Amérique Latine, les autorités, les médias, les organisations de consommateurs se sont mobilisés dès les premiers jours de cette affaire. En France, rien si ce n’est le pouvoir de l’argent et la bêtise des autorités ou le conformisme étriqué des médias ne peu justifier que nous n’ayons pas pu obtenir au moins quelques mots de soutien.

Même si vous pensez le contraire, à partir de ces quelques informations, mais aussi avec celles que vous pouvez lire sur le site, il est clair que les intérêts en jeu, les sommes d’argents mais aussi le débat sur la responsabilité des agences de voyages en particulier en ligne (sont elles redevable de la loi sur le commerce électronique ou peuvent elles continuer à vendre un produit qui n’existe pas ou plus en toute légalité ?) ne vous permettront certainement pas sur une chaîne commerciale comme M6, avec le poids des annonceurs venant du secteur d’Internet et du tourisme, de pouvoir faire librement votre métier et poser les vrais questions.

Je ne donnerai donc pas suite à votre demande de témoignage tout d’abord parce que je ne souhaite pas me retrouver avec un procès d’une ou de plusieurs agences de voyages en ligne mais aussi parce que connaissant bien votre métier et le peu de liberté éditoriale des reportages de la chaîne M6, rien ne pourrait me garantir qu’au final les vraies questions pourraient être posées.

Enfin pour être plus positif, je pense que vue la quantité de mails que vous avez adressé au gens ayant mis sur notre site leur adresse, il est clair que vous aurez certainement plusieurs victimes qui accepteront de témoigner. Toujours en gardant cet esprit positif, j’espère que vous me donnerez tord en utilisant ces témoignages pour réaliser un reportage qui même sans dénoncer des méthodes plus que discutable de certains commerçants français permettra enfin d’avancer (un peu) vers une moralisation d’un secteur où visiblement le client n’est plus roi depuis longtemps !

Bon courage.

20 avril 2007

Electeurs et… consommateurs.

Filed under: Uncategorized — associationvictimesairmadrid @ 2:19

Vous allez rire ou sourire, mais ça y est : « Que Choisir ? » glisse enfin un mot de nos malheurs dans sa revue mensuelle ! Plus de 4 mois après de début de cette affaire, il s’agit là du deuxième article paru dans TOUTE la presse française et parlant des passagers français d’Air Madrid ! Un quart de page pour nous confirmer que nous avons peu de chance de récupérer l’argent de nos billets d’avion. Ils rappellent le jugement du mois de décembre du Tribunal de Grande Instance de Paris et nous confirment qu’au mieux nous pourrions récupérer 51% du prix des billets. 

C’est une bonne nouvelle que nous connaissions déjà mais que ne semblent pas vouloir appliquer la quasi-totalité des agences de voyage. AVIAREPS, l’ancien correspondant d’Air Madrid adresse en particulier des courriers signés de son avocat dans lesquels est précisé sans rire ne rien avoir à rembourser et que c’est l’IATA qui va le faire. Du côté de l’IATA, ils sont formels, c’est AVIAREPS qui va rembourser ! Du grand n’importe quoi… Du côté des autres agences de voyages, c’est le silence total à l’exception semble-t-il de Lastminute. 

Au milieu de tout cela, il ne vous aura pas échappé que nous allons voter dans quelques jours ! Alors, n’oubliez pas de bien regarder les programmes de ses messieurs et dames qui sollicitent nos suffrages. A la rubrique « consommation », cherchez bien ce qu’ils disent sur les « actions de groupe », cette possibilité d’aller à plusieurs en justice, vous y verrez que sur les douze candidats, seuls trois prennent clairement position pour. Ces « actions de groupe » que notre président sortant (et son gouvernement ?) semblait déterminé a introduire en France, nous auraient permis de nous regrouper et de récupérer très certainement notre argent. Alors votez en électeur mais aussi en consommateur pour qu’enfin, à l’avenir, un autre Air Madrid ne puisse se reproduire.

11 avril 2007

Grande nouvelle

Filed under: Uncategorized — slide59 @ 6:56

Désolé je n’ait pas trop le temps d’ecrire un bel article. J’ai reçu en milieu de semaine le mail suivant, je vous laisse appécier :

Chers Clients,

Nous revenons concernant les démarches menées en vue d’obtenir de la part de IATA (International Air Transport Association, organisme collecteur mandaté par les compagnies aériennes pour percevoir le prix des billets émis) le remboursement des billets Air Madrid payés mais non utilisés compte tenu de l’arrêt d’activité de cette compagnie.

IATA nous a indiqué que les billets des clients qui ont réservé des vols sur Air Madrid seraient remboursés à hauteur de 51 %. Ces fonds n’ont pas été débloqués à ce jour.

Cependant, dans le souci de servir au mieux nos clients et à titre commercial, nous avons décidé de :

– avancer à nos clients concernés le remboursement des 51 % susvisés, avant même d’en recevoir le règlement de la part de IATA,

– prendre à notre charge les 49 % restant, de sorte à ce que nos clients bénéficient d’un remboursement de 100 % des billets non volés avec la compagnie Air Madrid consécutivement à l’arrêt de son activité.

Les équipes de lastminute.com prendront contact avec chaque client dans les prochains jours, et au plus tard le 20 avril, pour détailler et effectuer le remboursement par virement bancaire.

Par ailleurs, veuillez noter que l’adresse e-mail expéditrice du présent email n’est pas une adresse d’échange. Nous vous remercions donc de ne pas répondre à cet email. Pour tout complément d’information, nous vous invitons à utiliser les contacts habituels qui figurent sur notre site.

En espérant que cette solution vous satisfera pleinement,

Les équipes lastminute.com

20 mars 2007

On prend les mêmes et on recommence !!!

Filed under: Uncategorized — slide59 @ 12:24

Je viens de recevoir un mail de Lastminutes.com qui ressemble étrangement au précédent. Toujours rien de nouveau sous le soleil, délais indépendants de leur volonté, ils font leur maximum pour défendre nos intérêts auprès de IATA, etc.

Bref une nouvelle fois ils se défaussent et n’assument pas la responsabilité qui est la leur. J’en arrive à me demander qui sont les victimes dans cette histoire et qui a besoin d’être aidé et soutenu…

 Chers clients, Comme annoncé dans nos précédents e-mails d’information, les équipes de lastminute.com ont transmis à IATA (International Air Transport Association, organisme collecteur mandaté par les compagnies aériennes pour percevoir le prix des billets émis) l’ensemble des demandes de remboursement correspondant aux billets Air Madrid payés mais non utilisés (ou partiellement utilisés) compte tenu de l’arrêt d’activités de cette compagnie à compter du 15 décembre 2006. Cette transmission concerne les billets papiers qui nous ont été retournés dans les délais requis et l’ensemble des billets électroniques.

IATA finalise actuellement le comptage de ces demandes de remboursement émanant de lastminute.com, mais aussi de nombreuses autres agences de voyage.

Ce délai est indépendant de notre volonté, mais sachez que nous sommes mobilisés auprès de IATA pour nous assurer que ces opérations se terminent au plus vite.

Nous ne manquerons pas alors de vous tenir informés des procédures, montants et délais de remboursements décidés par IATA dès que nous en aurons connaissance.

Bien cordialement,

Les équipes lastminute.com

28 février 2007

Fausses nouvelles et Vraie Frustration !!!

Filed under: Uncategorized — slide59 @ 10:17

Je viens de recevoir un mail de chez Lastminutes.com. C’est avec une réelle fébrilité que je me suis empressé de l’ouvrir espérant naïvement apprendre que mon remboursement arrivera sur mon compte sous peu.

Les premiers mots du message m’ont laissé caresser cet espoir mais la poussée d’adrénaline est vite retombée à la lecture du reste du contenu. Je vous laisse apprécier :

Chers clients,

Comme annoncé dans nos précédents e-mails d’information, les équipes de lastminute.com ont transmis à IATA (International Air Transport Association, organisme collecteur mandaté par les compagnies aériennes pour percevoir le prix des billets émis), l’ensemble des demandes de remboursement correspondant aux billets Air Madrid payés mais non utilisés (ou partiellement utilisés) compte tenu de l’arrêt d’activités de cette compagnie à compter du 15 décembre 2006. Cette transmission concerne les billets papiers qui nous ont été retournés dans les délais requis et l’ensemble des billets électroniques.

IATA procède actuellement au comptage et à l’étude de ces demandes de remboursement émanant de lastminute.com, mais aussi de nombreuses autres agences de voyage.

Nous restons mobilisés auprès de IATA pour nous assurer de la bonne avancée de ces opérations, et ne manquerons pas de vous tenir informés dans les prochaines semaines des procédures, montants et délais de remboursements décidés par IATA dès que nous en aurons connaissance.

Par ailleurs, veuillez noter que l’adresse e-mail expéditrice du présent email n’est pas une adresse d’échange. Nous vous remercions donc de ne pas répondre à cet email. Pour tout complément d’information, nous vous invitons à utiliser les contacts habituels qui figurent sur notre site.

Bien cordialement,

Les équipes lastminute.com

17 février 2007

Il ne vous reste que jusqu’au 20 février…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 3:30

Bon, comme cela les choses sont encore plus simples… Le site de l’administrateur judiciaire d’Air Madrid  semble avoir quelques problèmes depuis quelques jours (une fois en ligne, l’autre pas…) alors que vous n’avez plus que jusqu’au 20 février pour lui adresser le formulaire rempli et les pièces justificatives où que vous vous trouviez.

Nous pensons qu’il est important que toutes et tous vous adressiez un dossier à la justice espagnole même si votre dossier est actuellement (prétendument) traité par votre agence de voyage. En effet, comme vous le verrez, en dehors du remboursement des billets, il est possible de demander des dommages et le remboursement de vos frais. D’autre part, il est mentionné le règlement européen de 2004 qui oblige les compagnies aériennes à vous verser une certaine somme forfaitaire en cas de retard, ce qui dans notre cas pourrait faire jusqu’à 600 euros par billet s’ils ne prennent en compte que l’aller ou le retour ! Donc, surtout n’hésitez pas à faire cela avant le 20 février, vous n’avez que le prix du recommandé à perdre.

Pour cela nous vous proposons de télécharger le formulaire que nous avons eu le temps de garder ainsi qu’une traduction pour vous aider si vous ne maîtrisez pas bien l’espagnol.

Le formulaire original (à télécharger ici) est vierge et en espagnol, c’est celui-ci qu’il faut imprimer, remplir puis adresser en recommandé international en Espagne (l’adresse se trouve sur le formulaire) avec les photocopies (uniquement des photocopies) de vos justificatifs de frais occasionnés par la faillite d’Air Madrid. Cela peut signifier des nuits d’hôtel, des repas, le trajet jusqu’à Madrid pour ceux qui n’avaient qu’un billet à partir de cette ville, les frais de téléphone, de recommandés… enfin tout ce que vous trouvez !

La traduction du formulaire (Merci Jasmine !) est aussi à télécharger ici pour vous aider à remplir l’original en particulier si vous ne comprenez pas parfaitement l’espagnol puisque les autorités de ce pays n’ont pas trouvé normal de s’occuper des passagers qui ne parlent pas leur langue. 

Attention, certains d’entre vous rencontrent des problèmes pour charger ces formulaires, et il se peut que cela soit parce qu’ils n’ont pas le logiciel « Adobe Reader » (totalement gratuit, c’est bon nous avons assez dépensé d’argent avec Air Madrid !) qu’il peuvent télécharger et installer à partir de cette page.


Si vous avez des questions, si vous rencontrez des problèmes, nous laissons les commentaires ouverts, n’hésitez pas à nous demander de l’aide et surtout envoyez tout avant le 20 février !

15 février 2007

« …mais les arbres espagnols n’ont pas de feuilles d’or! »

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 8:22

Il y a parfois des commentaires que certaines personnes publient au fin fond de ce site et peu de gens peuvent les lire… Et parfois, le commentaire est vraiment un reflet des petits et des grands drames de cette affaire Air Madrid… Alors, en lisant le texte de Christelle, nous nous sommes dits que nous pourrions mettre son texte en « une » du site parce que vraiment, il est à lire. Nous avons eu l’absence totale de modestie de laisser les compliments ! 

Bonjour, à tous et avant toutes choses tous mes remerciements au(x) créateur(s) de ce site et a tous ceux qui le font vivre. Vos renseignements sont tout autant importants que votre aide psychologique, primordiale, en ces jours me trouvant à Madrid à la recherche d une solution pour le « tsunami » espagnol de décembre 2006.Ayant acheté à la mi-novembre un billet d avion Santiago de Chile/ Madrid ( Aller 11 décembre 2006, retour 11 février 2007) pour mon ami chilien a travers ma carte de crédit sur le site d Air Madrid, ce dernier est bien arrive ( ou presque ) mais loin d’être reparti ! Il faut noter en premier lieu que le paiement du billet d avion s’est déroulé de manière merveilleuse, surtout pour le propriétaire d’Air Madrid, vol réussi sur toute la ligne…

Les choses se sont compliquées lorsque le vol physique a dû avoir lieu, n’étant pas le propriétaire de la carte de crédit, il a fallu près de trois heures a mon ami avant de pouvoir embarquer a Santiago après plusieurs appels téléphoniques de la propre hôtesse d Air Madrid a mon domicile en France. Embarquement effectue, décollage pas assure… à temps… Trois heures après l’heure de décollage prévue, l’avion décolle enfin et arrive même à destination… avec le même retard.Deuxième étape la correspondance vers Paris, non effectuée par Air Madrid puisque le site de la compagnie ne voulait pas prendre la correspondance en compte le jour de la réservation… Aucun problème, il n est pas si complique de changer d avion et de compagnie et même avec trois heures de retard mon ami est jeune, l envie est là… A oui mais c’était sans compter la police espagnole. Il sera retenu près de trois heures : quel motif ? Selon la réponse des autorités présentes : avoir voyagé avec Air Madrid. Quel est le délit ? En passe de cesser son activité ! Première nouvelle ! On ne dira pas que la police est mal informée, on est le 12 décembre… Cette rétention vaudra a mon ami 150 euros, le prix d un nouveau billet vers Paris, la correspondance ayant été ratée ( a qui la faute Air Madrid, les autorités espagnoles, la question restera sans réponse car sans recours…) Il arrive en France très bien, nous faisons au cours du temps toutes les procédures légales que vous évoquez dans le site ( envoi a « Fomento », « atencion al cliente » de Air Madrid) de surcroît il s approche des autorités consulaires chiliennes ( un désastre…) on lui demande d envoyer sa requête a la « Junta Aeronautica Civil » chilienne ( on attend toujours la réponse…)la seule a nous avoir aide est une association de chiliens a Tenerife essayant de donner un coup de main aux chiliens en détresse sur le territoire espagnol (merci encore mais n est ce pas le rôle étatique a travers les autorités consulaires? )

Pas d argent pour acheter un nouveau billet puisque nous sommes tous les deux étudiants et considérant que les démarches avec Air Comet ne peuvent se faire qu en Espagne le paiement se faisant en numéraire, nous partons donc se dimanche 11 février (jour initialement prévu du départ pour mon ami, je l’accompagne puisque je suis en vacances).

Apres une nuit dans l’aéroport, nous appelons Air Comet, il y a des possibilités de vol vers Santiago mais seulement a partir du 16 mars… Aerolineas Argentinas font comme si elles ne savaient pas qu il y avait eu des accords a partir de l’Argentine ou qu’elles font parti du même groupe qu’Air Comet… Il faudrait donc débourser 700 euros pour rentrer a Santiago et a une date proche du début mars… Les autres compagnies nous proposent des prix entre 1200 et 5000 euros a part Air France qui nous fait des propositions intéressantes.

La question est maintenant que choisir entre : 200 euros avec Air Comet sans aucune sécurité ni en vol, ni que le vol va effectivement se dérouler par ailleurs comment payer un mois d’hôtel, nourriture à Madrid quand on n’a pas de quoi débourser cet argent puisque ces frais extras étaient loin d’être prévus dans le devis de départ et que l’on a pas de revenus puisque normalement pas le droit de travailler avec un visa touristique), l’autre option est acheter un autre billet d’environ 900 euros très bien mais les arbres espagnols n’ont pas de feuilles d’or, et j ai eu beau regarder les sabots des chevaux madrilènes, je n ai rien trouvé de cet ordre.

S’endetter, pourquoi pas mais après 4 jours courant du tribunal des contentieux, au Ministero de Fomento en passant par l’ambassade du Chili et autres aides juridiques la réponse est claire : « Faites toutes les démarches ( que je vous énumérerai dès demain) c’est votre droit mais il n y aura jamais un centime après le jugement pour vous. En attendant vivez comme vous pouvez. Chacun pour soi mais Dieu pour tous ne vous inquiétez pas ! ».

Pour le moment nous sommes dans une situation précaire à Madrid mais dans une très bonne situation par rapport à nombre de personnes que nous avons rencontré qui vivent dans des centres sociaux où la sécurité est parfois mise en doute, tandis qu’ils ont perdu leur travail dans leur pays d’origine. Que dire de tous ceux qui se sont rendu en Espagne pour avoir une vie meilleure et qui ne sont pas suffisamment bien informes ni conseillés dans leurs démarches et qui attendent avec impatience leur remboursement pour pouvoir subsister et payer les dettes qu’ils ont contractées pour trouver des moyens de substitution à Air Madrid ? Pourquoi des avocats n’ont pas été commis d’office afin de se charger du cas Air Madrid ? A l’heure actuelle, visiblement les cas seront présentés séparément… Mettre en place une association tout le monde y pense, vous l’avez fait et je vous en félicite mais comment aller plus loin que les simples français affectés, comment pouvons nous tous nous unir pour faire front à cette catastrophe humaine ? Pourquoi ne pouvons pas avoir accès aux bases de données, si je ne m abuse pour prendre un avion des données sont nécessaires sont elles aux mains du Ministère espagnol de Fomento, sont elles toujours entre les mains des propriétaires d’Air Madrid ? En cas de catastrophes naturelles, chaque pays sauve ses ressortissants, dans ce cas les sinistres sont tous enregistrés : Où est la gestion de crise de la part gouvernementale(s). Les droits de l’Homme, du Citoyen comme disent les Espagnols : « se los han dado por el culo »…L’expression est crue, mais la réalité ne l’est pas moins…

Bref, je suis en Espagne si quelqu’un présent sur le territoire espagnol a besoin d aide ou peut me donner un coup de main, je vous laisse mon mail krystelpier@msn.com n’hésitez pas. Par ailleurs, avec mon ami ayant collecté plusieurs contacts de personnes présentes sur le territoire espagnol, si vous êtes à Madrid nous vous donnons rendez vous vendredi 16 a 18h au centre de la Plaza Mayor. De surcroît nous ne comptons pas nous arrêter à cette « rencontre », si vous vous trouvez en Amérique Latine notamment au Chili, vous pouvez contacter Adrian à adpineda79@hotmail.com de manière à mettre en place des recours légaux auprès des autorités chiliennes particulièrement ainsi que créer des réseaux inter frontaliers ou plus exactement sans frontière puisque c’était notre rêve à tous au moment de voyager.

« El pueblo unido jamas sera vencido » doux rêve ?

En tous cas encore une fois tous mes remerciements pour toutes les informations et encouragements lies pour mon cas au recours auprès de ma banque de laquelle je n’ai toujours pas de réponses. Un remerciement tout particulier aux responsables de ce site et à tous ceux qui mettent en avant, certes, le remboursement de l’argent en jeu mais avant tout la fin de ces arnaques légales ayant reçu jusque là le soutien tout particulier des gouvernements…

Presque la honte !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:15

Le « webmaster » de ce site doit des excuses à certaines et à certains d’entre vous… En effet, voulant vous rappeler la date limite d’envoi de vos dossiers à l’Administrateur Judiciaire d’Air Madrid (20 février, voir ci-dessous !), j’ai adressé des mails en oubliant parfois de mettre toutes les adresses en copie cachée ! 

C’est vraiment une erreur de débutant et j’espère que celles et ceux qui auront remarqué que les adresses de tous les correspondants n’étaient pas cachées ne m’en tiendront pas rigueur. Comme ces mails ont été adressés par petits paquets, la liste des adresses que certains ont reçu n’est pas très longue, mais tout de même suffisante pour me donner une « grosse honte » ! 

Je vais recopier 100 fois : « Il faut mettre les adresses dans la case copies cachées ! »

Vendredi 16 février :

Mais l’histoire du commentaire ci-dessus consacré pour une fois aux coulisses de ce site a une suite ! Quelques heures après sa parution, l’un de nos lecteurs nous envoie un mail incendiaire depuis Buenos-Aires pour nous dire que « les gens » ne sont pas sur ces pages pour lire ce genre de chose et nous intime l’ordre de mettre « un peu plus de sérieux dans le contenu des articles » ! Je lui réponds personnellement et très gentiment que les gens sont assez sensibles (à juste titre) par ce que l’on appelle la « net éthique » et qu’un envoi en nombre en oubliant de mettre tous les destinataires en copie cachée se devait d’une petite excuse. C’est vrai que depuis plusieurs jours deux ou trois mails ou commentaires un peu agressifs sont arrivés. On nous reproche de ne pas avoir mis telle info assez en avant ou de ne pas avoir donné telle autre plus tôt… C’est peut-être la rançon du succès ou le fait que nous soyons quasiment le seul canal d’information sur Air Madrid en France. Peut-être aussi que certains oublient que ce site est fait bénévolement, avec passion et sérieux mais aussi avec un peu de sourire et de convivialité. C’est plus agréable la convivialité plutôt que l’agressivité, non ? Et puis notre agressivité, peut-être que nous en avons plus besoin avec les responsables de la galère dans laquelle nous nous trouvons plutôt qu’entre nous ?

12 février 2007

La « e-administration » française serait elle « e-sourde » ?

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:27

Il y a 15 jours, nous vous proposions dans ce texte, d’adresser quelques mails aux diverses administrations et ministères que notre cas pourrait intéresser en vous donnant directement les liens vous permettant d’accéder à leurs pages « contacts ». 

Nous l’avons vu sur le « tableau de bord » de ce site, vous avez été nombreux à cliquer sur les liens que nous vous proposions, certainement pour y laisser un petit mot avertissant une fois de plus qu’à la date d’aujourd’hui, pas un ministère ni un représentant d’une administration française ne s’était inquiété de notre sort. 

Nous vous demandions aussi de nous renvoyer les réponses… Mais aujourd’hui, personne parmi vous ne nous a transmis le moindre texte, la moindre réponse ! Alors deux solutions : soit vous vous gardez ces réponses pour les lire le soir avant de vous endormir… soit, vous n’avez pas eu la moindre réponse. Il est très probable que cela soit la deuxième solution que nous nous devons de privilégier ! 

Il faut dire que l’administration électronique n’est pas en France très au point et qu’elle n’a fait que remplacer le mythique « classement vertical » par le « e-classement e-vertical ». Vous ne connaissez pas ce « classement » de l’ère numérique ? C’est simple, vous avez sur le bureau de votre ordinateur un joli dessin : celui d’une poubelle. C’est ici que se fait ce fameux nouveau « e-classement e-vertical » qui fait qu’aujourd’hui vous attendez toujours une réponse. Maintenant, si vous voulez continuer de remplir leurs « e-poubelles », vous pouvez continuer de leur envoyer des petits rappels en continuant de cliquer sur les liens de cette page. La première ou le premier qui nous dit avoir reçu une réponse gagne… un « e-voyage » sur Air Madrid !

 

 

PS : Nous avons laissé les commentaires de ce texte ouverts au cas où l’un d’entres vous aurait reçu une réponse ! On ne sait jamais…

11 février 2007

Le hit-parade du culot !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 3:48

Dans cette affaire Air Madrid, nous devrions un jour faire un hit-parade des gens et des sociétés qui font le plus preuve de culot et nous n’aurions pas de mal à trouver des candidats ! Par contre, comment les classer tant certains sont vraiment très forts. En voici quelques exemples ! 

Le « allez vous faire voir en Espagne » des agences de voyages en ligne espagnoles :  

Parmi vous, certains ont acheté des billets auprès d’agences de voyages en ligne espagnoles comme edreams.fr ou terminalA.fr, mais qui ont une version de leur site en France et font de la publicité sur des sites français.  Sébastien nous adresse une copie du mail reçu de l’agence edreams.fr où il avait acheté ses billets et là c’est vraiment « service minimum » ! Ils se contentent de donner les coordonnées de l’adresse du site Internet (uniquement en espagnol !) des administrateurs judiciaires d’Air Madrid sans oublier de préciser ensuite d’envoyer « un recommandé avec accusé de réception » en Espagne. Il semble que leur métier ne soit pas agence de voyages mais « passe plats ». Il est clair que l’achat d’un billet sur les sites de ces agences de voyages qui semblent ne vouloir dépendre que de la juridiction espagnole classe leurs pauvres clients sous un régime pire que celui des passagers ayant achetés leurs billets directement sur le site Internet d’Air Madrid. Là aussi, une fois de plus la réglementation européenne reste inadaptée puisque les sommes récupérées en France par le Syndicat National des Agences de Voyages ne pourront certainement pas servir aux clients de ces agences qui ont pourtant des adresses Internet en .fr laissant penser que comme pour d’autres des remboursements sont possibles par ce canal. Nous ne pouvons que vous engager à vous méfier d’agences de voyages en ligne ne dépendant pas de la loi française… même si nous connaissons mieux que beaucoup les limites de nos lois !  

Le « passe à ton voisin » entre l’IATA et la société AVIAREPS :


La société AVIAREPS est ou plutôt était la société qui représentait la compagnie Air Madrid en France (comme d’autres compagnies aériennes mentionnées sur leur site Internet et qu’elle semble toujours représenter : Slovak Airlines, Bangkok Airways, Air Sahara, Condor, Bahamas Air, Garuda, Vietnam Airlines, Aer Lingus…).

Comme l’attestent des courriers que certains d’entre nous ont reçu de la part de l’organisme IATA, indiquant après réception des billets envoyés que, je cite, « Nous les avons déjà intégrés à notre liste des remboursements à effectuer qui seront fait à Aviareps », précisant « veuillez vous mettre en rapport avec (la société AVIAREPS) vers fin février pour suivre l’évolution de votre dossier »… Il semble très clair que l’argent devrait être versée prochainement à la société AVIAREPS… Mais du côté de cette société, autre son de cloche avec un récent courrier adressé à l’un d’entre nous par leur avocat qui après avoir totalement dédouané d’une quelconque responsabilité AVIAREPS au mépris de la loi de 2004 sur le commerce électronique, précise sans l’ombre d’un doute qu’il : « vous appartient donc de réorienter votre présente réclamation, sachant que le prix des billets de transports émis surla compagnie Air Madrid, mais non volés à la date du 16 décembre 2006, a été dûment consigné entre les mains de l’Association du Transport Aérien International (IATA), à charge pour cette organisation de procéder aux remboursements nécessaires »…

La boucle est bouclée ! Devons-nous en conclure que l’argent de ces billets devrait donc être remboursée par l’IATA à la société AVIAREPS qui après va dire que ce n’est pas à elle de le rendre aux gens ? Dans ce cas, cela devrait permettre à cette société de décrocher la première place dans notre hit-parade du culot !

Le jeu du « poker menteur » avec les cartes bancaires : 

Certains d’entre nous ont téléphoné à l’assistance de leur carte bancaire quelques jours après le début de cette affaire, persuadés qu’ils étaient d’obtenir de l’aide surtout dans le cas de ces cartes « Premier » ou « Gold » qui prétendent nous rendre la vie plus facile… Nous n’avons pas eu connaissance de personnes à qui l’ont ait indiqué par téléphone qu’il y avait une possibilité de remboursement sous 70 jours dans le cas d’une faillite de la société auprès de laquelle l’achat d’un service a été fait sans qu’il ne puisse plus être délivré. Aujourd’hui, plusieurs d’entre nous sont allés voir leur banque pour recevoir une fin de non recevoir soit par méconnaissance des textes, soit parce que le délai de 70 jours est dépassé. Mais le problème c’est que certaines banques font tout depuis le début de cette affaire pour cacher ce fameux délai légal de 70 jours ! Pire encore, certaines agences de voyages en ligne qui prétendent nous rembourser dans quelques semaines les billets Air Madrid vendus, attaquent à l’aide de recommandés plein de menaces ceux d’entre nous qui ont réussi à faire recréditer leur compte par leur banque !

Donc nous parlions d’un « hit-parade du culot », mais peut-être faudrait il aussi faire un hit-parade du mépris, de la fuite des responsabilités, du double langage, des fausses promesses et des vrais mensonges. Dans notre affaire, chaque jour qui passe nous fait découvrir un peu plus qu’il y a vraiment des gens pour qui la définition des mots « client »  ou « consommateur » se trouve dans leurs dictionnaires entre les mots « crétin » et « c… » !

7 février 2007

Rendez-vous le 7 mars sur France Inter !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 10:35

Voilà… Ouf ! Quel soulagement…

Enfin, un média national nous a écoutés et surtout nous a laissés nous exprimer ! Merci, simplement merci à France Inter de nous avoir donné la parole, cela va remonter le moral de beaucoup d’entre nous, petits « pots de terre » depuis le début de ce scandale. 50 jours après le début de cette affaire dans laquelle plusieurs milliers de français ont été embarqués et surtout débarqués dont certains sont toujours bloqués en Amérique Latine sans billet de retour pour la France…

Ce matin France Inter nous a permis de parler quelques minutes dans l’émission « Service Public » présentée par Isabelle Giordano et Yves Decaens. Le thème « Sites Internet pour partir à la dernière minute » avec comme invités le directeur général du site Internet « lastminute.com » et une responsable juridique de l’association « Que Choisir ? ». Pour ceux qui viennent pour la première fois sur ce site, n’hésitez pas à lire l’histoire d’Air Madrid qui a vendu avec l’aide de la plupart des agences de voyages françaises, espagnoles, européennes plusieurs centaines de milliers de billets aujourd’hui inutilisables alors qu’elles connaissaient toutes les problèmes sérieux de cette société… Nos témoignages devraient vous aider à vous méfier sérieusement avant d’acheter un billet d’avion sur Internet !  

L’un d’entre nous a eu la chance de pouvoir s’exprimer en direct dans l’émission avec le trac que vous pouvez imaginer et surtout la colère (qui n’est jamais bonne conseillère…) que nous ressentons tous, nous les malheureux clients des agences de voyages et d’Air Madrid. Vous pouvez écouter ou ré écouter cette émission sur le site Internet de France Inter que vous soyez en France ou en Amérique Latine. L’intervention est dans la deuxième partie de l’émission, au bout de 35 à 40 minutes (pour ceux qui sont dans un cyber café et ne peuvent passer une heure à tout écouter… Pour cela cliquez sur ce lien puis cliquer en haut à droite sur « (ré)écouter » si vous vous connectez aujourd’hui, sinon, cliquez sur le lien « Archives » et choisissez l’émission du 07/02/07. 

Vous êtes nombreux à découvrir toujours grâce à cette émission notre site Internet lancé le 21 décembre dernier, quelques jouras après le début de l’affaire, site dont le nombre des consultations explose et parmi vous beaucoup de victimes d’Air Madrid qui ne le connaissaient pas. Regardez bien à droite le sommaire, choisissez en particulier le « canal » par lequel vous avez acheté vos billets sur Air Madrid pour y laisser vos témoignages. C’est important pour vous comme pour nous. En effet, cela nous sert d’établir un « comparatif » du traitement des dossiers pour voir comment certains restent muets à nos questions et d’autres un peu moins. Mais ne vous attendez pas à y trouver des solutions… A la date d’aujourd’hui, 7 février 2007, quasiment personne n’a reçu un euro de remboursement ! Que vous soyez client ou non d’Air Madrid, n’hésitez pas à nous soutenir en signant notre pétition en ligne.

Après cette intervention, quelques remarques et (auto) critiques :

– Tout d’abord Isabelle Giordano et Yves Decaens se sont engagés à faire un point avec nous le 7 mars prochain pour savoir si nous avons bien été remboursés. Non seulement ils auront été les premiers à accepter de nous donner la parole sur l’antenne d’un média national mais en plus, ils s’engagent à suivre le dossier. Chapeau !

– Ensuite comme vous l’avez peut-être entendu, les services juridiques de « Que Choisir ? » semblent enfin d’accord pour nous aider. Ils peuvent prendre contact avec nous directement par notre adresse mail.

 – Quel dommage que nous n’ayons pas eu le temps de parler et de critiquer les autorités françaises (Ministères, Direction de la Concurrence, etc.) qui sont restées totalement sourdes à nos appels à l’aide depuis le début de cette affaire. Nous aurions aimés parler des consulats de France en Amérique Latine qui ont refusés et refusent toujours d’aider les passagers français bloqués sur place. Nous aurions aimé parler du manque de réactivité des associations de défense de consommateurs. Nous aurions aimé parler plus longuement des pressions juridiques sur ce site… Nous aurions aimés parler deux heures de notre histoire ! 

Voilà, maintenant rendez-vous le 7 mars sur France Inter ! Et si d’autres journalistes veulent (enfin) parler de nous, qu’ils n’hésitent pas à nous contacter par mail.

5 février 2007

Tous à vos postes mercredi matin !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:24

Ca y est, enfin, un média national va parler de notre cas !

Mercredi 7 février de 9h30 à 10h30 l’émission « Service Public » présentée par Isabelle Giordano et Yves Decaens sur France Inter aura pour thème : « Sites internet pour partir à la dernière minute » avec un représentant d’une agence en ligne dont beaucoup d’entre vous sont (ou plutôt étaient !) clients ainsi qu’un représentant d’une association de consommateurs… 

N’hésitez pas à vous exprimer dans le cadre de cette émission sur laquelle nous devrions (en principe) intervenir. Vous pouvez témoigner sur leur page Internet ou pendant l’émission au 01 45 24 7000 ou encore par SMS, en envoyant le mot-clé CONSO suivi de votre message au 62030 (0,35€ l’envoi + le coût d’un SMS). Pour cette dernière formule payante, peut-être avez-vous assez perdu d’argent sur les « hot line » des agences de voyages en ligne, alors préférez Internet ou le téléphone qui n’est pas surtaxé, ce qui serait un comble pour une émission sur les droits des consommateurs !  Pour ceux qui n’auront pas un poste de radio sous la main ou qui seront au bureau à cette heure-là, et bien sûr les membres de nos familles ou amis toujours bloqués en Amérique Latine, rappelons que l’émission est diffusée sur le site de France Inter (ou en cliquant sur ce lien le jour de l’émission) et même « podcastable » sur ce même site. 

C’est peut-être un petit clin d’œil du passé qui nous ouvre comme premier média et à cette heure-ci l’antenne de France Inter ! En effet, les plus anciens d’entre vous se souviendront peut-être d’une émission mythique diffusée dans les années 70 sur cette même antenne, à la même heure et animée par Anne Gaillard. Cette journaliste que Jacques Séguéla (avec beaucoup de tact…) avait surnommé « La Hitler de FRANCE INTER », était redoutable en défendant chaque jour les consommateurs avec une voix (certains diront une hystérie) incroyable. Ses cris aigus à l’antenne contre certains de ses invités rendaient parfois même quasi inaudible l’émission ! Et pourtant, cette femme a fait découvrir le droit des consommateurs à la France entière… avant que le pouvoir politique de l’époque ne lui coupe le micro définitivement en 1978.

1 février 2007

Et en plus, une assurance « anti-faillite » existe !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 12:39

Ces derniers jours nous avons appris que deux heures avant son dépôt de bilan, Air Madrid avait récupéré l’argent de certains de nos billets d’avion à la faveur du transfert mensuel qu’opèrent les agences de voyages via l’organisme IATA. 

Mais depuis des semaines, nous étions un certain nombre à nous poser la question de l’existence ou non d’une assurance dans le cas d’une faillite de compagnie aérienne puisque comme vous le savez la loi française comme la loi européenne ne nous protège pas ou si peu… Il existe bien une assurance, mais malheureusement nous n’en bénéficierons pas puisque évidement Air Madrid n’allait pas dépenser de l’argent là-dedans ! 

C’est un commentaire sur le site de tourmag.com qui nous apprend que la société APG avec l’appui de l’assureur GAN propose une assurance faillite aux compagnies aériennes sous le nom de API Label. APG semble être une société concurrente d’AVIAREPS qui représentait Air Madrid en France, société qui ne semble pas avoir d’assurance de ce type. Cette assurance que propose à ses clients la société APG n’est ni vendue aux particuliers, ni aux agences de voyages. La compagnie « Air Ivoire » nous dit cette société a souscrit une telle assurance. Si elle venait à faire faillite le retour de ses passagers serait assuré et même une chambre d’hôtel s’ils devaient attendre un vol pour rentrer en France. 

Quel dommage que le GAN ne propose pas une telle garantie aux agences de voyages qui vendent du vol* sec… Quel dommage que nos cartes bancaires qui nous coûtent si cher n’aient pas aussi accès à une telle assurance… Quel dommage que se soient des sociétés privées qui doivent palier l’absence de protection du consommateur… 

Mais pour être positifs, disons tout de même que cette assurance est intéressante à surveiller avant d’acheter un billet sur une compagnie. Encore faudrait-il trouver un endroit où cette garantie est mentionnée ! Sur le site dela compagnie Air Ivoire, nous n’en avons pas trouvé la trace ou une mention. Sur le site de la société APG ou celui de son « API Label », il est difficile, voire impossible de savoir quelles sont les compagnies qu’ils représentent et qui ont souscrit à cette assurance. Ils ont, eux aussi quelques efforts à faire en matière de communication ! 

* = Voyage en avion.

31 janvier 2007

Deux heures avant…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 12:03

Excellent article daté d’hier soir sur le site Tourmag.com A lire et à relire !

Excellent parce qu’il pose réellement et clairement le problème devant lequel nous nous trouvons avec l’affaire d’Air Madrid.  On y apprend entre autres que « dans le cas d’Air Madrid, les agents de voyages ont été obligés de régler leurs ventes du mois de novembre pour un montant de 30 millions de dollars, et deux heures après le transfert de l’argent, la compagnie a annoncé la fin de ces opérations ». 

Excellent article parce qu’il pointe réellement l’absence de protection du consommateur dans les cas de faillites de compagnies aériennes. Ces dernières années 63.000 personnes se sont retrouvées sans billet de retour. 

Pas de protection du consommateur. Pas de réglementation. Des dizaines de milliers de victimes… On a encore plus de mal à comprendre et surtout accepté le fait que le gouvernement vient d’abandonner son projet de loi sur les « class actions » ou « recours collectif » qui devait être présenté prochainement devant le parlement…

29 janvier 2007

Bravo Manolo !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:28

Manolo nous signale qu’il vient de récupérer le prix de ses billets auprès de sa banque (dont il ne veut pas nous donner le nom, le cachottier !) après un paiement de billets Air Madrid (Très certainement directement sur le site, même s’il parle aussi d’agence en ligne…). Il a fait ce que nous vous conseillons depuis quelques semaines dans la rubrique consacrée aux cartes bancaire 

Il nous indique :  

« Il a pour cela fallut apporter à ma banque une preuve de mon paiement, une preuve de la faillite d’Air Madrid ainsi qu’une preuve du service non rendu. Ma banque a ainsi put ponctionner celle d’Air Madrid. Cette victoire est toutefois à modérer, la banque d’Air Madrid dispose de 60 jours pour re-ponctionner de son coté. Mais le jeu en vaut la chandelle n’est il pas ? (…) Pas besoin de carte Gold non plus, normalement n’importe quelle carte doit faire l’affaire. Voilà bonne chance à tous !» 

Nous ne pouvons donc que vous conseiller de prendre contact rapidement avec votre agence bancaire en apportant les preuves (coupures ou communiqués de presse) indiquant la faillite de Air Madrid et celles de l’achat des billets inutilisables. Si vous êtes aussi chanceux que Manolo, dîtes nous le et n’abandonnez pas pour autant ceux qui restent dans la galère…

27 janvier 2007

Que choisir pour nous défendre ? Visiblement pas « Que Choisir » !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 6:51

L’idée de ces pages et de ce site est né d’un coup de téléphone.

A la mi-décembre, au moment du « crash » d’Air Madrid, l’un d’entre nous a téléphoné au mensuel « Que Choisir ? ». En effet, petit rappel : tout abonné de ce magazine a droit à « 4 questions » sur une ligne téléphonique dédiée et surtout à 4 « réponses avisées » de leurs « juristes ».  La réponse pas très aimable (mais ne nous arrêtons pas sur ce détail, les « juristes » ont le droit d’avoir une digestion difficile ou des dépressions hivernales !) à ce qu’il était possible de faire concernant nos billets d’avion était quasiment… qu’il n’y avait rien à faire ! Devant le vide sidéral de la réponse venant de « la 1ère association de défense de consommateurs » en France, la seule solution était de ne pas rester seul en créant ce site. Merci « Que Choisir ? » puisqu’il faut les remercier maintenant, ensuite, ça se corse ! 

Quelques jours plus tard, nous avons adressé des courriers et des mails à « Que Choisir ? » mais aussi à l’association « UFC-Que Choisir ? ». Pas de réponse pendant plusieurs semaines. Nous avons interpellé le Président de « l’UFC-Que Choisir ? » Alain Bazot sur son blog, mais les commentaires ont été censurés contrairement à un commentaire posté sur le blog de Michel-Edouard Leclerc mettant pourtant en cause l’une des agences de voyages Leclerc, un comble !

Nous avons adressé des mails aux journalistes de ce magazine… Rien, puis enfin, le 9 janvier (pratiquement un mois après le premier appel) l’un d’entre eux nous écrit, Arnaud de Blauwe pour le citer. Nous tentons de le joindre par téléphone, mais celui-ci reste désespérément sur boite vocale. Au standard, on nous dit qu’il faut lui écrire… Alors nous lui adressons un long mail pour lui expliquer notre situation et le renvoyer sur nos pages, non sans lui faire part des menaces juridiques que visaient à l’époque la première version de ce site. A la fin de notre mail, nous lui donnions innocemment rendez-vous dans le prochain numéro de son magazine « Que Choisir ? ». Evidement, notre mail est resté sans réponse de sa part, trop occupé qu’il devait être à partir enquêter sur Air Madrid… Mais pas grave, pour nous la question n’était pas de savoir si ce journal allait parler de l’affaire mais comment, en quelques lignes ou dans un article plus long…  

Ce matin, notre boîte aux lettres nous à apporter la réponse. Sur la couverture, rien. Pages 2, 3, 4… Ah ! Page 5 : « Voyages en ligne : Prix surprises » ! Il nous est expliqué que début 2006, la Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes s’est penchée sur les voyagistes ligne et a dressé 4 procédures contentieuses pour publicité mensongère et 48 rappels à la réglementation… Ils n’affichent pas les prix TTC et précise l’article, nous font payer plein de suppléments ! Nous les voyageurs d’Air Madrid, le « supplément » à payer est un peu plus important qu’une taxe d’aéroport. Et l’article se termine sans un mot sur Air Madrid. 

Pages 6, 7, 8, 9, 10… entre le courrier des lecteurs, un comparatif des crevettes roses et un test des friteuses électriques… Rien. Page 23 : « S’habiller sur Internet ». Dommage, nous aurions acheté nos billets d’avions sur le site des « 3 Suisses »… Pages 29, 30, 40… Ah page 50 : « Sécurité Internet : les redoutables pirates » ! Mais fausse joie, il ne s’agit toujours pas d’Air Madrid. Nous n’allons pas vous faire la lecture de ce numéro de février de « Que Choisir ? » mais vous l’aurez compris, les quelques centaines de milliers de lecteurs de ce mensuel ne sauront rien de notre aventure. 

Alors plusieurs questions : Sommes nous mauvais à ce point pour que ces gens ne soient pas au courant de notre affaire ? Ce magazine est-il bouclé 3 mois avant sa parution ? Sont-ils totalement sourds à l’urgence de la situation pour celles et ceux qui sont toujours bloqués en Amérique Latine ? Se sont-ils fait « baratiner » par les services de presse des agences de voyages ? Nous n’arrivons pas à trouver de réponse… Si vous l’avez, n’hésitez pas à nous la donner sur la page consacrée aux Associations de Consommateurs!

Pour rester optimistes, nous dirons qu’au moins ils ont eu raison de parler de la condition des crevettes roses dans leur magazine. Les pauvres crevettes roses paient de leur vie le goût que certains ont de les faire « voyager » dans un demi avocat recouvertes de mayonnaise ! Nous au moins, nous sommes en vie, pas elles ! Espérons que cela ne donne pas l’idée à « Que Choisir ? » de faire sa prochaine couverture sur les avocats mayonnaise et d’oublier encore une fois l’affaire Air Madrid. Nous vous prévenons tout de suite, ils ont l’air d’en être capables !

26 janvier 2007

Une solution pour un retour avec « Air Comet » ?

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 1:37

Un communiqué de presse accessible sur la page de la compagnie aérienne « Air Comet », filiale du même groupe espagnol qui possède la compagnie « Aerolineas Argentinas », annonce la possibilité d’acheter des billets de retour pour Madrid en ne payant que 200 euros sur présentation des billets (électroniques ou non) d’Air Madrid. 

Pour cela, il faut contacter sur place les numéros de téléphone suivants : 

ESPAGNE: 900-99-54-99

PEROU: 0800-52222

COLOMBIE: 01-800-700-7587

ARGENTINE: 0810-222-86527

CHILI: 0800-610-200  

Nous ne savons pas quelles sont les lignes depuis l’Amérique Latine que cela concerne. Depuis Buenos-Aires, il y aurait des places mais dans plusieurs semaines. Depuis Lima (Perou) Emmanuel qui est bloqué sur place nous signale que les vols débuteraient le 7 février… Pour les autres villes, renseignez-vous sur place et communiquez-nous les infos si vous les obtenez. Il semble toutefois que cela implique un retour uniquement jusqu’à Madrid et que de Madrid à Paris, vous deviez payer un autre billet. Il faut, si vous optez pour cette solution de retour en France bien vous méfier de ne pas signer un « abandon de poursuites » pour pouvoir au moins prétendre à un remboursement de votre billet entre Madrid et Paris.

25 janvier 2007

Vous reprendrez bien un petit clic ?

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 3:44

Comme vous le savez, depuis plus d’un mois, ni le gouvernement, ni les ministères concernés, ni l’administration ne se sont pour le moment manifestés. Pas la moindre déclaration, le moindre communiqué ou même une simple ligne sur leurs sites Internet ! 

Alors voici une petite idée toute simple.

Vous trouverez ci-dessous quelques liens qui peuvent vous permettre de manifester directement et rapidement notre existence auprès de services de l’administration. Quelques minutes pour leur dire que nous existons et peut-être que certains découvrirons le scandale d’Air Madrid… 

Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes :

http://www.minefi.gouv.fr/courrierPHP4/formulaire.php?form=litige.htm&ptheme=322 

Le Ministère des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer :

http://www.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=225 

Le Forum des Droits de l’Internet :

http://www.foruminternet.org/contact 

Le Médiateur du Net :

http://mediateurdunet.fr/fo/index.php?RID=20 

Le site du Ministère des Affaires Etrangères (en particulier pour ceux qui sont toujours bloqués en Amérique Latine) : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/rubrique.php3?id_rubrique=3884 

La FEVAD, Fédération des Entreprises de Vente à Distance :  

http://www.fevad.com/fr/gre_contact/gre_contact.asp?categorie=7&contact=1

 

 

Bien sûr, si vous obtenez des réponses (si si, c’est possible!) n’hésitez pas à les publier dans la rubrique « 5-les-reactions-des-organismes-officiels« …

Toujours ce rêve des billets à 200 € pour rentrer en France…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 9:52

Ce matin le site Lepetitjournal.com, « Le Journal des Français à l’étranger » publie quelques précisions sur le rachat possible d’une partie des activités d’Air Madrid par Air Comet et annonce une nouvelle fois un accord sur des billets de retour à 200 euros.  

Transport aérien : Marsans reprend une partie des routes d’Air Madrid. Air Comet, la compagnie low cost du groupe espagnol Marsans, propriétaire d’Aerolíneas Argentinas, va reprendre une partie des routes d’Air Madrid, interdite de vols en décembre par les autorités espagnoles. Sept destinations latino-américaines sont concernées, dont l’Argentine, où Air Comet assure déjà deux vols hebdomadaires Madrid-Buenos Aires. Selon l’accord signé entre le groupe et le gouvernement espagnol, un tarif préférentiel de 200€ sera accordé aux clients d’Air Madrid dont le vol n’a pu être assuré. Air Comet reprendra aussi environ la moitié des salariés d’Air Madrid. Avec Air Comet et Aerolíneas, Marsans offrira quatre vols quotidiens entre les capitales espagnole et argentine.  

 A signaler que sur place à Buenos-Aires, il semble bien que les bureaux d’Aerolineas Argentinas proposent déjà des retours à 200 euros mais à des dates très lointaines comme le mois de mars et surtout avec un terminus à Madrid… Après pour rentrer jusqu’à Paris vous pouvez toujours rêver!

24 janvier 2007

Le SNAV se rappelle de nous !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 8:47

Il ya quelques semaines, le Syndicat National des Agences de Voyages avait mis sur son site quelques informations concernant Air Madrid… Puis ces informations avaient mystérieusement disparu… Nous l’avions signalé sur ces pages et depuis elles sont de retour en page « Accueil > Actualités > Archives  » :

« Le 22 décembre, le Snav a obtenu du TGI de Paris que les montants correspondants aux billets émis mais non volés soient consignés par IATA, et reversés aux agences de voyages. Par cette action, le SNAV démontre, une nouvelle fois, son rôle en terme de valorisation de notre profession et de ses métiers (distributeurs et producteurs) auprès des clients et du grand public.» 

Nous les clients de ces agences de voyages avons toutes et tous constaté combien leur comportement avait contribué à « la valorisation de la profession des agences de voyages » ! 

Ce texte ajoute que « grâce à cette action, seuls les clients des agences de voyages et des tous opérateurs (sic ! Mais cela devrait signifier « tours-opérateurs ») pourront être remboursés contrairement à ceux ayant acquis leur titre de transport directement auprès de la compagnie aérienne. » 

Bah autant en profiter pour bien enfoncer le clou et s’auto congratuler ! Seulement, il existe un petit problème de communication entre ce Syndicat National des Agences de Voyages et ses adhérents puisque comme plusieurs d’entre vous nous l’ont fait remarquer, certaines agences de voyages ont annoncé que les billets achetés avant le mois de novembre 2006 ne seraient pas remboursés comme nous le dit encore ce jour « Lisandre » dans un commentaire. 

Il serait peut-être plus utile que le Syndicat National des Agences de Voyages sensibilise ses membres à l’idée de créer enfin un fond de garantie qui pourrait éviter qu’à l’avenir l’affaire Air Madrid (après celle des compagnies Volare, Air Bourbon, Swiss Air, etc) ne se reproduise à nouveau !

22 janvier 2007

Faire du bruit !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:08

Il est plus que temps de faire parler en France de l’affaire Air Madrid et nous sollicitons votre soutien pour notre première action ! Afin d’améliorer la visibilité de notre site sur les moteurs de recherche nous lançons une opération « Google bombing » qui consiste à améliorer la place dans le classement de notre site (Page Rank) suite à une recherche sur certains mots-clefs choisis.

Nous avons choisi d’améliorer notre visibilité sur les mots « Airmadrid » et « airmadrid » avec une limitation sur les sites francophones (pour commencer) car sur des recherches plus fines (avec les mots victimes ou association par exemple) nous sommes déjà relativement bien placés et l’amélioration de la fréquentation devrait suffire à nous faire encore monter.

Cette opération ne vous prendra que quelques instants et permettra d’améliorer sensiblement la visibilité de notre site et donc de notre action. Pour cela nous vous demandons simplement de cliquer sur le lien suivant (si vous êtes vraiment motivé, vous pouvez le refaire régulièrement ou lancer vous-mêmes ces recherches sur d’autres moteurs de recherche !) et d’aller rechercher notre site au fin fond du classement :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=Airmadrid&meta=lr%3Dlang_fr

(A l’heure où nous écrivons ces lignes nous sommes en haut de page 9 )

Enfin, la création de l’association suit son cours et vous pourrez très bientôt y adhérer et nous transmettre vos pièces qui permettront de constituer un dossier juridique solide et consistant !!

LTU ne reprend plus Air Madrid…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:00

Un communiqué de presse de la compagnie Allemande LTU annonce l’abandon du rachat d’Air Madrid… Une autre compagnie semble sur les rangs : Air Comet.

Voici le communiqué de presse de LTU que nous transmet Gilbert:

LTU: No Foundation of New Airline in Spain

After final negotiations between representatives of LTU, coinvestors

and responsible authorities today, LTU will not found a

new Spanish Airline in order to take over the South America routes

of Air Madrid.

Jürgen Marbach, Managing Partner of LTU International Airways says:

„Although LTU presented a thorough concept, the parties were not able

to come to an agreement in order to put a new airline on a firm economic

footing. Therefore, we informed all parties today that we are not longer

able to hold up our offer.”

21 janvier 2007

Des nouvelles nous arrivent de Buenos-Aires…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 2:46

Voici un article paru hier dans le quotidien Argentin Clarin avec quelques informations concernant plutôt les passagers argentins d’Air Madrid.

Il est étonnant de voir ce que le gouvernement Argentin fait par rapport au silence total du gouvernement et de l’administration française ! Petit rappel : pluseurs français bloqués en Amérique Latine sans billet de retour pour la France n’ont eu droit qu’à une leçon de morale (« Fallait prévoir avant! ») dans certains Consulats de France…

Voici la traduction de l’article (Merci à Hélène et Jasmine) : 

Le gouvernement argentin a annoncé hier qu’il a ouvert un registre de réclamations pour les Argentins victimes de la cessation d’activité de la compagnie aérienne Air Madrid et a indiqué qu’il réclamera à l’Espagne « une solution urgente aux réclamations »
des passagers.
Le Sous Secrétariat au Transport Aérocommercial a fait savoir hier dans un communiqué qu’il a mis à disposition des victimes un formulaire qui peut être complété sur
la page Web de son organisme (www.aerocommercila.gov.ar). Il a ajouté que l’objectif de cette mesure est de « faciliter aux autorités espagnoles l’établissement d’une liste complète des personnes lésées par la cessation d’activité » de la compagnie espagnole, qui a cessé de
fonctionner le 15 décembre dernier.

Les différentes situations dans lesquelles se trouvent les usagers lésés seront communiquées à la Direction de l’aviation civile du ministère des Transports espagnol, en exigeant une solution urgente aux réclamations, a confirmé le communiqué du gouvernement argentin.

La cessation d’activité d’Air Madrid, surtout concentrée sur les vols vers l’Amérique du sud s’est produite trois jours après la communication par le Ministère des Transports à
la société Air Madrid d’une possible suspension de sa licence de transporteur aérien, à la suite de problèmes répétés de retard et de sécurité

La semaine dernière
la Chancellerie Argentine avait annoncé que les passagers argentins victimes de la cessation d’activité de la compagnie pourraient acheter des billets « à tarif spécial » auprès des compagnies Ibéria et Aérolineas Argentinas pour regagner leur pays.

Selon cet organisme, malgré l’absence de publication par Air Madrid de la liste des passagers à destination de Buenos Aires « on estime à près de 400 le nombre d’argentins dans cette situation se trouvant dans diverses villes européennes et en majorité en Espagne ».

Enfin, mercredi dernier, le gouvernement espagnol et l’entreprise Air Plus Comet ont signé un accord qui permettra à l’entreprise, qui a les mêmes dirigeants
que Aerolines Argentinas de couvrir sept des lignes vers l’Amérique du Sud, sur lesquelles opérait Air Madrid, l’une d’entre elles reliant Madrid à Buenos Aires.

14 janvier 2007

Après quelques jours de silence…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 6:15

Après quelques jours de silence, voici la nouvelle version du site des Victimes d’Air Madrid en France.

10 janvier 2007

Peut-être un début de solution… à 250 euros !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 1:11

Une dépêche de l’AFP reprise en particulier sur le site de l’Echo du Tourisme indique que le ministère espagnol chargé des transports finalise actuellement un accord avec la compagnie aérienne charter allemande LTU, qui devrait reprendre l’exploitation des liaisons transatlantiques d’Air Madrid au nombre de six. LTU devrait également assurer le rapatriement des milliers de personnes (dont beaucoup de français…) flouées par Air Madrid et qui sont encore en Amérique Latine à attendre de pouvoir rentrer chez elles. D’après certains médias espagnols, ce retour se ferait contre un supplément de 250 euros par personne ! LTU se serait engagé à reprendre 52% des salariés d’Air Madrid soit 568 personnes sur 1089.

Il nous reste maintenant à espérer que le gouvernement espagnol n’oublie pas de nouveau les passagers français ou résidents français. L’administration comme le gouvernement français étant muets depuis le début de ce scandale sur le cas des passagers ayant volé au départ de Paris sur les lignes d’Air Madrid, nous doutons qu’il rappelle notre existence auprès des autorités espagnoles…

9 janvier 2007

C’était comment un vol avec Air Madrid ?

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 3:11

Vlad nous signale quelques perles concernant Air Madrid sur des sites comme youtube.com avec en particulier cette vidéo

Ce qui est drôle pour cette vidéo, c’est que pendant les premières minutes, on a tendance a penser que cela a été filmé à la mi-décembre dans un aéroport où des milliers de passagers étaient bloqués… Puis, on comprend vite que c’est plus ancien avec quelques images de l’intérieur d’un avion quand cette compagnie volait encore. On comprend ainsi que la situation d’Air Madrid était connue avant la décision du gouvernement espagnol…

8 janvier 2007

Les nouvelles du jour.

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 9:09

Nous avons eu aujourd’hui une longue conversation avec un représentant du « Forum des Droits sur l’Internet ». Au départ, les choses étaient assez mal parties puisque les mails que nous avions adressés à cette « organisme parapublic financé par l’Etat dont le rôle est d’informer les internautes sur les questions de droit liées à l’Internet » nous revenaient sans grand espoir d’obtenir de leur part une oreille compréhensible d’où un commentaire rageur posté ici même puis retiré après le contact établi.

Enfin, à force de persévérance, nous avons dialogué avec ce représentant du « Forum des Droits sur l’Internet » qui nous a indiqué qu’il était parfaitement conscient des problèmes que nous rencontrions et nous a confirmé que son organisme était entrain de réfléchir avec les agences de voyages en ligne pour que de pareils cas ne se reproduisent plus.

Son site devrait publier dans les jours qui viennent une note avec des conseils pratiques et surtout juridiques pour des cas similaires aux nôtres. 

Nous avons d’autre part eu de nouvelles informations d’ordre juridique que nous vous engageons à consulter dans la rubrique « 9 – Une action collective en justice ?« . Il est clair que notre situation a besoin que nous allions jusqu’aux tribunaux… (Message privé au juriste qui nous a aimablement aidé à vous donner ces nouvelles informations, comme nous lui avons promis 😉 nous avons sabré le champagne en son honneur… enfin du mousseux parce qu’avec l’argent que nous avons laissé chez Air Madrid !)

D’autre part, pour les personnes ayant acheté avec une carte de crédit leur billet il y a moins de 70 jours directement sur le site d’Air Madrid, vous pouvez le plus rapidement possible vous rendre chez votre banquier et vous avez le droit de faire annuler l’achat. Attention, si vous avez fait cet achat sur le site d’une agence de voyages en ligne ou que l’aller a déjà été utilisé, cette solution n’est pas pour vous… Là aussi nous vous engageons à vous reporter aux informations que nous venons de rajouter sur la rubrique « 7 – Et côté des cartes bancaires ?« 

Juste pour sourire…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 8:39

Deux ou trois personnes parmi nous se plaignent d’avoir du mal à communiquer avec un site Internet sur lequel elles ont acheté leurs billets sur Air Madrid : www.terminalA.fr .

C’est étrange, parce que la signature publicitaire de cette agence de voyage en ligne espagnole sur la version française de leur site Internet c’est : « Experts en vols » !

Peut-être que comme nous (avec toutes les fautes d’orthographe que contiennent les pages de ce site…) ne connaissent-ils pas toutes les subtilités de la langue française !

7 janvier 2007

Troisième semaine…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 4:05

Nous entamons une troisième semaine d’écriture de ces pages et vous le savez, le bilan et les résultats sont très maigres… 

Pour l’instant la presse est sourde et muette. Nous avons pourtant contacté des dizaines de médias, de journalistes sans même obtenir des réponses négatives… Seule La Dépêche du Midi a parlé de nous grâce à Hugues (voir plus bas). Pourtant le sujet des compagnies aériennes dites « low cost. » les intéressent puisque saluons les très beaux reportages de cette semaine (2 minutes au journal de 20 heures de France 2 du mercredi 3 janvier par exemple…) sur une information beaucoup plus importante que les centaines de personnes bloquées à cause de la faillite de la faillite d’Air Madrid : la création de la première compagnie low cost assurant des vols Paris New York en classe affaire ! Une information capitale qui se devait d’être relayée dignement… Mais ne soyons pas mauvais joueurs, les agences de voyages et particulièrement celles en ligne sont de gros annonceurs publicitaires pour les médias. 

Pour l’instant les autorités françaises, les associations de consommateurs, les représentants du gouvernement espagnol en France elles aussi sont sourdes et muettes. 

Pour l’instant aussi, et à quelques exceptions près, les mails que nous avons adressés aux agences de voyages en ligne sont restés sans réponses. Dans leur grande majorité ils ne veulent pas nous aider et certains souhaiteraient même bien que ces pages disparaissent en ayant éventuellement recours à des moyens juridiques. C’est pour cette raison que nous sommes désolés de devoir encore plus contrôler les commentaires que vous postez pour éviter les termes qui pourraient justifier une action en justice contre les rédacteurs de ce site. 

Alors nous allons devoir faire comme certains nous le demandent : aller sur le terrain de la justice. Nous avons ouvert pour cela une nouvelle page ( 9 – Une action collective en justice ? ) suggérée par Marc sur laquelle nous vous proposons de déposer des informations, des idées, des pistes concrètes pour lancer une action juridique collective. Nous cherchons un ou des avocats qui voudraient bien s’engager sur notre dossier. Nous vous demandons de ne pas utiliser ces pages pour nous y écrire votre soutien (à mettre sur la page pétition) mais pour y poster des informations pratiques et concrètes dans l’objectif d’une saisie de la justice. Pour vos informations plus confidentielles (des informations que vous ne souhaitez pas faire partager à nos « amis » agents de voyages) ou des contacts directs (si par exemple vous êtes avocat et souhaitez nous contacter directement) utilisez notre mail. 

Enfin, il faudrait peut-être que nous envisagions une rencontre à Paris ou pour ceux qui le souhaitent en province. Pour cela nous avons ouvert une page ( 8 – Rencontrons-nous ! ). Si vous pensez que nous pouvons nous réunir autour d’un verre dans les jours qui viennent, n’hésitez pas à proposer un rendez-vous dans un café par exemple… Nous verrons si cette idée a un écho. 

Bon courage à toutes et à tous.

6 janvier 2007

Enfin !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 4:58

Enfin, un premier article dans la presse française sur la situation des victimes d’Air Madrid en France. Nous le devons à la Dépèche du Midi à Toulouse et surtout à la volonté d’Hugues que nous saluons… Voici l’article ci-dessous :

Voyage. Le désarroi des touristes piégés (paru le 05/01/2007)

Touristes européens piégés en Amérique latine, titulaires de billets sans
solution de rechange… le retrait de sa licence de vol à Air Madrid par le
gouvernement espagnol pour raisons de sécurité…

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Peut-être que d’autres journaux de province vont relayer l’information, pour cela le mieux serait que vous n’hésitiez pas à contacter leurs rédactions en particulier si un membre de votre famille est coincé en Amérique Latine.

5 janvier 2007

Dernières nouvelles de la situation en Espagne au 5 janvier…

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 10:44

Voici le texte d’une dernière dépêche AFP concernant la situation en Espagne… Nous recevons chaque jour des mails de français ou de résidents français bloqués en Amérique Latine, mais malheureusement ici la presse n’en parle pas… Pourtant la situation est la même avec des agences de voyages ayant vendu des billets Air Madrid pendant des mois et essayant sans aucun scrupule de revendre maintenant de nouveaux billets au prix fort aux mêmes passagers… Air Madrid: des dizaines de milliers de clients bloqués hors d’Espagne

MADRID, 5 jan 2007 (AFP) – Des dizaines de milliers de clients d’Air Madrid, principalement des latino-américains vivant en Espagne ne peuvent pas rentrer dans la péninsule à cause de l’arrêt de l’activité de la compagnie aérienne Air Madrid, selon l’association de défense des usagers bancaires espagnols Ausbanc.

«Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui avaient pris des billets pour leur pays d’origine avec un retour prévu après le 15 décembre qui sont encore coincées là-bas», a déclaré à l’AFP Angel Garay, adjoint au président de l’association.

Air Madrid, qui vendait des billets pour l’Amérique latine et la Roumanie à bas prix, était largement utilisée par les immigrés établis en Espagne. Rien qu’en Equateur, il y aurait 6.000 personnes bloquées.

«Ils sont coincés parce que soit il n’y a plus de places disponibles pour le retour, soit les autres compagnies vendent des billets à des prix exagérés», a déclaré M. Garay qui dénonce la «spéculation répugnante» de ces compagnies.

«Par exemple, elles demandent jusqu’à 2.000 euros pour un simple billet de retour», a-t-il déclaré.

«Nous demandons à ce que les pays d’origine de ces immigrants prennent des mesures pour les aider, et nous appelons à ce que les associations et certains partis politiques fassent pression sur les compagnies pour qu’elles pratiquent des prix raisonnables», a-t-il ajouté.

Air Madrid s’est déclarée en cessation de paiements, après avoir brusquement suspendu ses activités le 15 décembre.

M. Garay a insisté sur le fait que cette situation pouvait être grave pour ces immigrés qui risquent de perdre leur emploi en Espagne ou de perdre leurs titres de séjour s’ils ne rentrent pas à temps.

fz/pal/cm

AFP\- 051056 JAN 07 espagne-transport-aviation-immigration

4 janvier 2007

IMPORTANT !

Filed under: Blogroll — associationvictimesairmadrid @ 12:00

IMPORTANT :

Nous souhaitons avoir une idée du nombre de passagers d’Air Madrid français ou résidents français toujours bloqués en Amérique Latine et qui cherchent un billet de retour dans les jours, les semaines qui viennent.

Pourriez-vous nous contacter rapidement sur notre mail en nous indiquant le pays où vous vous trouvez, les dates de retour qui étaient prévues ? Merci.

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.